AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wang lian ღ I just wanna be myself now .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

「 AVATAR 」 : meng jia [miss A]
「 DC 」 : nope
「 DON/MALADIE 」 : effacement de la mémoire

MessageSujet: wang lian ღ I just wanna be myself now .   Ven 11 Mai - 16:59

MENG JIA [MISS A]
.wang lian ;






nom ─ wang
prénom ─ lian
âge ─ vingt deux ans
date de naissance ─ quatre janvier 1998
taille ─ 1m66i
poids ─ 45
groupe sanguin ─ A


Life of a Staff Member

Curric. Vitae ;
• année d'arrivée : je suis arrivée en 2003.
• motifs : j'ai été adoptée par le directeur de l'établissement. Je suis arrivée ici en tant qu'enfant pour par la suite devenir moi aussi un de ces cobayes.
• rôle : je suis la sous directrice de cet établissement.

• Informations notables : → malgré le fait que j'ai quitté tôt la Chine, je parle parfaitement bien le chinois .
→ quand quelque chose ne va pas, je m'enferme dans mon bureau et cris à n'en plus pouvoir (les murs étant insonorisés) .
→ je me tortille les cheveux quand je suis gênée .
→ je pleure très rarement , la dernière fois que cela m'est arrivé c'est quand mon père m'a forcé à me faire injecté le don .
→ depuis j'ai une peur bleue des seringues !
→ ma couleur préférée est le jaune .
→ il m'arrive de passé mes nuits à regarder des Dramas & des films .
→ je n'arrive pas à être méchante avec les orphelins . je fais tout passer pas la confiance .
→ je porte des lunettes seulement quand j'ai besoin de lire, d'écrire et de regarder la télévision & mon ordinateur .
→ j'ai un tatouage sur l'index de la main gauche

je rêve de voir tout ces jeunes réussir, je ne veux pas qu'ils deviennent aussi aigri que mon père . je veux qu'ils soient bon et généreux entre eux . je veux qu'ils réussissent dans ce qu'ils entreprennent . pour ma part, je rêverais de retourner en Chine rencontrer mes vrais parents si ils sont encore vivant . je rêve de faire le tour du monde et découvrir d'autre chose que cette ville et cet orphelinat .
Biography ;
Ce que je vais maintenant écrire va être au début peu important mais par la suite ce sera tout le contraire. Je m'appelle Wang Lian, je suis née à Beijing en Chine le quatre janvier de l'année mille neuf cent quatre-vingt dix-huit. J'étais normalement vouée à vivre une petite vie tranquille aux côtés de mes parents et de toute ma famille sauf qu'il en fut autrement. A l'âge de deux ans mes parents disparurent soudainement dans la nature. Ma famille ne voulant pas de ma garder pensant que j'étais la cause de leur disparition, décidèrent de m'envoyer à l'orphelinat du coin. J'étais jeune, je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Il faut dire qu'à deux ans on ne réfléchis pas vraiment à ce qu'il nous arrive. On prend les choses comme elles viennent point barre. Ma tante avant de me laisser entre les mains de cette vieille dame aux cheveux blancs m'avait dit que je venais ici pour être mieux nourrie et mieux éduquée que si je restais avec elle. Je compris bien plus tard que ce n'était absolument pas vrai.

Je restais dans cet orphelinat seulement trois ans. Je n'avais pas beaucoup d'amis. Je n'avais pas le temps de m'attacher à l'un qu'il partait déjà. Je ne comprenais pas pourquoi personne ne voulais de moi, j'étais une petite fille triste mais malgré tout douce et gentille. Je voulais par dessus tout que les gens m'aiment et m'adoptent mais cela n'arrivait jamais. Jusqu'au jour où un monsieur vint à l'orphelinat. Je vis tout de suite que c'était un grand monsieur car le personnel était au petit soin pour lui. Ils lui présentaient les meilleurs d'entre nous comme si nous étions des animaux. Sauf qu'il les refusait tous un par un. Il allait partir quand il me vit cachée derrière le pot de fleur pour ne pas que les dames voient que je les avais espionnée. J'étais déjà très intelligente à cet âge là. Ce fut comme « un coup de foudre pour lui » c'était ce qu'il m'avait dit quelques années plus tard. Il m'adopta donc. Je fus la petite fille la plus heureuse pendant plus d'un mois. Je n'en revenais pas que quelqu'un m'ait enfin choisi.

Je partais quelques jours après pour la Corée du Sud. J'avais peur mais j'avais confiance en mon nouveau papa. Je me posais énormément de question sur lui mais j'étais trop timide pour lui demander quoi que ce soit. J'avais si peu parler à l’orphelinat que les gens se demandait si je savais parler ou non quand ils me rencontraient. Je m'adaptais très vite à la vie Coréenne. Je n'avais pas vraiment d'éducation particulière, cela était donc plus facile. Mon père était vraiment très gentil avec moi. Il était directeur d'un orphelinat lui aussi sauf que les enfants étaient plus gentil que dans celui où j'étais. Le problème est qu'ils ne se faisaient jamais adopté et qu'ils disparaissaient sans crier gare. Un peu comme mes parents quoi. Plus je grandissais, plus je devenais belle et intelligente. Je n'étais pas une personne de profondément méchant, je restais la petite fille douce et gentille. J'aimais beaucoup jouer avec les autres enfants, nous étions tous des frères et sœurs en quelque sorte.

Tout changea quand arriva mes onze ans. Un jour alors que je dormais, une infirmière vint me réveiller alors que je venais à peine de m'endormir et me demanda de m'habiller et de me dépêcher de la suivre. Ce que je fis tout naturellement, je ne savais pas pourquoi mais j'avais confiance en elle. J'étais un petit peu trop naïve. J'arrivais dans une salle blanche avec pour seuls meubles une chaise et une petite table avec des instruments. De nature peureuse et craintive je voulus m'enfuir mais l'infirmière m'attrapa avec une force que je ne lui aurais jamais donné et me força à aller m'asseoir sur cette chaise. Je me débattais comme je le pouvais tout en pleurant. Je ne savais pas ce qui allait m'arriver. Pourquoi voulait-il me faire ça ? Qu'avais-je fais de mal ? Je leur criais que j'allais le dire à mon père ce qui les fit rire, l'infirmière et le médecin qui m'attendaient près de la chaise. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Ils m'attachèrent à la chaise puis ils m'injectèrent le produit. Je passai la pire nuit de toute ma vie. Jamais je n'avais ressenti une telle douleur. J'essayais tant bien que mal de me tortillé de ma chaise pour me détacher mais tout mes efforts étaient vains. Puis plus rien, je m’évanouissais de fatigue.

Quand je me réveillai, j'étais allongée dans mon lit. Au début je crus que c'était un rêve mais quand je regardai mon bras pour voir si la trace y était restée, elle était bien là. Je ne pleurais pas, je restais les yeux fixés sur ce bras à cause duquel j'avais tant souffert il y a quelques heures de cela. Je ne bougeais plus, j'étais choquée. Que m'avait-il fait ? Je le sus quelques heures plus tard. C'est mon père qui vint m'annoncer tout cela, qui m'expliqua tout de A à Z. Ma première réaction fut de le frapper de colère, je m’énervai contre lui, de lui dire que je le haïssais et qu'il était le plus mauvais père qui puisse exister sur cette planète puis je me calmais et m'en allais sans même me retourner. J'apprenais chaque jour à mieux contrôler mon pouvoir. J'avais des cobayes humains pour cela ce qui me poussait à le contrôler plus vite car je ne supportais pas de leur faire subir cela.

Ce qu'il ne m'avait pas dit c'était qu'il allait se servir de moi comme on se sert de son téléphone portable. Tout était déjà prévu, le fait que je me sente mal vis à vis de mes cobayes c'était déjà prévu pour que je puisse le contrôler plus rapidement. J'étais donc l'objet d'effacement de la mémoire de mon père. Au fil des années je m'habituais à ce job, cela ne me faisait plus rien. Puis il commença à partir en voyage plus souvent qu'il ne le faisait avant. Il ne voulais pas me dire ce qu'il faisait pourtant j'aurais beaucoup aimer le savoir ! Pourquoi n'avais-je pas détenu le pouvoir de lire dans les pensées plutôt que de les effacer ? Je suis donc devenue du haut de mes vingt-deux ans la sous directrice. Sauf que contrairement à mon père je me préoccupe plus des orphelins en tant que personne plutôt qu'en tant que cobaye. Ils sont comme mes petits frères et sœurs. Je ne peux pas penser à me séparer d'eux même si ils partent tous un jour...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

「 AVATAR 」 : Im Jae Beom
「 DON/MALADIE 」 : Contrôle de l'espace-temps

MessageSujet: Re: wang lian ღ I just wanna be myself now .   Ven 11 Mai - 18:27

Rebienvenue ♥
On va pouvoir reposter notre rp ici XDD'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar

「 AVATAR 」 : meng jia [miss A]
「 DC 」 : nope
「 DON/MALADIE 」 : effacement de la mémoire

MessageSujet: Re: wang lian ღ I just wanna be myself now .   Ven 11 Mai - 18:33

re-merci :D
j'ai déjà commencé :P . j'ai tout fait avant d'en oublier la moitié xD .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

「 AVATAR 」 : Im Jae Beom
「 DON/MALADIE 」 : Contrôle de l'espace-temps

MessageSujet: Re: wang lian ღ I just wanna be myself now .   Ven 11 Mai - 18:35

XD Okay je reposterai alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: wang lian ღ I just wanna be myself now .   

Revenir en haut Aller en bas
 

wang lian ღ I just wanna be myself now .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
「 HEARTBEAT심장의 고동 」 :: HAPPY ENDING끝 :: Corbeille :: Archives-