AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:16

Goo Hara
Kang Sun Joo ;






nom ─ Kang
prénom ─ Sun Joo
âge ─ 16 ans
date de naissance ─ 16 mars 2004
taille ─ 1m64
poids ─ 40 kg
groupe sanguin ─ B


Life in Heartbeat Orphanage

Medical Infos ;
• année d'arrivée : 2010.
• motifs : Ses parents ont été assassinés.
• année d'injection : 2011.

• description don / maladie : Sun Joo souffre d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive ou BPCO. Au niveau respiratoire, la BPCO est caractérisée par une obstruction lente et progressive des voies aériennes et des poumons, associée à une distension permanente des alvéoles pulmonaires avec destruction des parois alvéolaires. La BPCO est caractérisée par la diminution en grande partie irréversible des débits expiratoires. Il s'agit principalement de la bronchite chronique et de l'emphysème. Dans le cas de Sun Joo il s'agit d'une bronchite chronique qui se manifeste par de la fièvre, de la fatigue, douleur à la poitrine, enfin les symptôme d'une bronchite sauf qu'étant chronique elle est à long terme et ses dégâts irréversibles, ou presque. Cette maladie peut aussi provoquer des malaises ou des difficultés respiratoires, ainsi qu'une toux assez prononcée.
• état de maîtrise / stade : La BPCO à 3 stade. Léger, Modéré, sévère et très sévère. Pour le moment Sun Joo est au stade modéré, soit le deuxième stade la maladie. Sa BPCO à beaucoup évoluée en peu de temps, cependant cette évolution semble se ralentir, sans pour autant se stopper complètement.

• Informations notables : Sun Joo à la phobie des clowns, sa couleur préférée est le rouge, elle est capable de parler plusieurs langues, ne peut plus danser à cause de son don, chante et joue du piano/guitare, elle souffre de troubles alimentaires, une sorte d'anorexie, elle mange très peu.
Biography ;
Incheon, 16 mars 2004. C’est la date où Sun Joo a vu le jour, pour la première fois. Parfois elle se dit qu’il aurait été mieux qu’elle ne mette jamais les pieds sur cette Terre.
Elle est née de deux parents coréens et est fille unique. Si vous lui demandez pourquoi elle s’est retrouvée ici, elle vous répondra d’un ton froid que ses parents sont morts. Un conseille, restez en là et ne posez pas plus de question sur ce sujet.
Busan, 23 septembre 2010. Une date maudite pour la jeune coréenne … « Ce soir là, Sun Joo rentrait chez elle accompagnée de sa nourrice. Cette jeune femme qui venait s’occuper d’elle quand ses parents travaillaient. La petite fille aimait beaucoup Hyo Sung, elle la trouvait vraiment gentille. Elles partageaient ensemble une vraie relation fraternelle. Cependant ce soir là, rien n’était comme avant et même du haut de ses 6 ans Sun Joo s’en rendait compte. Les gyrophares des voitures de polices l’aveuglait, Hyo Sung la serrait fort contre elle.
« Omma ! » articula la petite fille apeurée, entre deux sanglots.
« Chuuuut » l’adolescente en berçant l’enfant, désormais orpheline dans ses bras « Je suis là ne pleure plus ».
Les parents de Sun Joo venaient de se faire sauvagement assassiner par un détraqué, qui s’était ensuite donner la mort, quelques rues plus loin. La petite fille finit par s’endormir sur l’épaule de la jeune femme. Elle fut réveillée par des voix. Elle ne comprenait pas de quoi elle parlait mais elle écoutait, toujours dans les bras de Hyo Sung.
« Monsieur ! Je peux savoir ce que va devenir Sun Joo, elle est orpheline maintenant … » dit la jeune femme d’une voix tremblante.
« Elle sera sûrement placée dans un orphelinat, je ne peux pas vous en dire plus, je suis désolé.» répondit le policier.
Hyo Sung aurait bien fait la démarche nécessaire pour adopter cette adorable petite fille, qu’elle considérait comme sa sœur et qui venait de vivre – même si elle ne devait pas vraiment s’en rendre compte – une chose atroce. Cependant elle était encore très jeune et en pleins dans ses études, le mois prochain elle partait pour l’Amérique … C’était donc impossible. Il fallait se rendre à l’évidence. Sun Joo serait emmenée dans un orphelinat dont elle ignorait le nom et ne se reverraient sûrement jamais. Cette pensée lui tira quelques larmes, qu’elle tentait vainement de retenir.
Sun Joo se souviendra toujours de ce moment. Cet horrible instant où Hyo Sung la déposa dans les bras d’un homme qu’elle ne connaissait pas du tout. Un policier certainement. Sun Joo pleurait, criait son mécontentement. Appelant son père, sa mère … Elle refusait d’être séparée de Hyo Sung. L’enfant avait comprit en voyant ses parents sur des lits blancs maculé de rouge, que jamais plus ils ne lui tendront les bras. Ils s’étaient endormis à jamais. L’homme emporta Sun Joo, elle ne quitta pas des yeux sa « grande-sœur » jusqu’à la perdre de vue. C’était finit. Tout contact avec un monde « normal » venait d’être rompu pour la jeune coréenne. »
Sun Joo fût placée dans un orphelinat. Elle refusait de prononcer le moindre mot, se plongeant dans un mutisme qui dura quelques mois. Chacune de ses nuits étant marquée par un cauchemar. Toujours le même. Sa séparation avec Hyo Yeon … Ses parents sur un draps blanc les yeux fermés et le visages tout griffé … Elle ne voulait pas se fondre dans la masse et quand elle allait jouer avec les autres enfants c’était seulement pour paraître « normale » et faire taire les mauvaises langues.
1 ans venait de passer... « Et aujourd’hui elle venait de fêter ses 7 ans. La dame qui s’occupait des plus jeunes à l’orphelinat, lui avait dit que désormais elle était une grande fille et qu’elle était prête. Prête à quoi ? C’était alors demandé Sun Joo mais elle ne prêta pas plus d’attention à cette interrogation. Deux semaines plus tard la même femme vint la voir alors qu’elle venait à peine de se réveiller. Elle prit Sun Joo par la main et d’une voix rassurante lui dit :
« Vient ma petite, il faut que tu passes une visite médicale pour s’assurer que tout va bien. Tu seras courageuse n’est-ce pas ? »
La petite fille avait acquiescé en souriant. Une visite médicale tu parles ! Sun Joo n’avait jamais autant souffert de toute sa vie. Elle cria à s’en déchirer les cordes vocales, elle pleurait tellement que ses yeux la brulaient, ses poumons lui faisait atrocement mal à chaque tentative d’inspiration ou d’expiration. Elle ignore combien de temps elle est restée dans cette pièce. Elle a eu mal, très mal c’est tout ce dont elle se souvient. La femme l’a ramenée dans sa chambre ensuite, lui faisant promettre qu’elle serait sage. Etait-ce pour ça ? Avait-elle été « méchante » ? C’est pour cela qu’on lui aurait fait subir ces atrocités ? Tellement de questions restaient sans réponses … »
Une année plus tard, « Un médecin vint l’examiner alors qu’elle était malade. Le verdict tomba, bronchite chronique. A huit ans elle ne comprenait pas du ce que cela signifiait mais au jour d’aujourd’hui avec ses recherches Sun Joo sait parfaitement que ces adultes l’ont rendu malade et pas qu’un peu. Elle sait aussi qu’elle n’est pas la seule … Que son expérience à ratée, tout comme sa vie, du moins c’est ce qu’elle pense »
Désormais Sun Joo à changé du tout au tout, adieu la petite fille enjouée qu’elle était. Maintenant elle ne laisse plus de place aux sentiments dans son cœur. A 14 ans elle a voulue en finir, elle a échoué … Dommage, pour une prochaine fois, c’était-elle dit. Cependant elle n’a jamais réitéré son action. Sun Joo vit au jour le jour … De toute façon qu’est-ce qui peut lui arriver de pire ?

Sun Joo est âgée d’à peine 16 ans et pourtant souvent on lui donne beaucoup plus. Autant sur le plan physique, que mental elle est mature. Elle préfère rester seule, se mêler aux adolescents de son âges souriants et insouciants ce n’est pas son truc. Au premier regard, elle semble froide, distante … Le premier mot qui vous viens à l’esprit est sans doute … Asociale ? Sun Joo est tout simplement enfermée dans son monde, elle désire juste qu’on lui fiche la paix. Assez paradoxale quand on sait que son souhait le plus cher est d’avoir quelqu’un pour « s’occuper » d’elle, se soucier de savoir comment elle va. Comme un grand-frère ou une grande-sœur peut importe, juste quelqu’un qui pourra la comprendre. Elle parle peu, voir pas du tout. Si vous lui poser une question elle vous répondra par politesse mais ne dira que le stricte nécessaire. Jamais vous ne verrez un sourire sur son visage, seul un regard noir et un visage impassible vous sera montrer. Sun Joo ne laisse paraître ses émotions que lorsqu’elle est seule. Elle ne veut en aucun cas montrer ses faiblesses aux autres. Souvent elle s’isole et laisse libre court à ses émotions, que ce soit un sourire échappé d’on ne sait où, ou quelques larmes car la jeune coréenne n’en peut plus … Tout cela elle le garde pour elle. Certains la regarde de travers ou ne se prive pas de la critiquer, elle s’en fiche. Qu’ils parlent si ça leur fait plaisir, s’ils savaient ce qu’elle pense d’eux. D’ailleurs parfois elle ne se prive pas de dire leurs quatre vérités à cette bande d’idiots qui gloussent dans le dos des autres. Elle ne crie pas, ne frappe pas, elle se contente de petites phrases choisis avec soins et qui croyez-moi, font leur effet. Sun Joo n’est pas de nature à s’énerver à part si vraiment on la pousse à bout. Sa passion, c’est la danse. Cependant à cause de sa maladie les activités sportives lui sont en partie interdites. « En partie », car il n’est pas rare que la jeune coréenne transgresse cette règle mais elle s’essouffle vite et n’est plus très endurante. La moindre activité trop intense lui déclenche des quintes de toux assez conséquentes. Alors elle se contente de chanter ou de jouer d’un instrument. Elle maîtrise pour le moment le piano et la guitare qu’elle pratique régulièrement. Souvent vous la trouverez, seule, dans un coin un livre à la main. Sun Joo est ce qu’on peu appeler une adolescente studieuse, elle ne déteste pas passer quelques heures plongée dans un bouquin pour en apprendre plus sur ce monde qui nous entoure. En fait elle lit un peut tout ce qui lui passe dans les mains. Elle se passionne aussi pour les langues étrangère et parle déjà couramment le français, l'anglais et bien sûr le coréen. Elle étudie cependant le japonais et le chinois. La jeune fille s’essaye souvent au dessin. Bien qu’elle ne se trouve pas très douée, elle essaye de progresser. L’écriture lui permet aussi de s’évader et de confier ce qu’elle à sur le cœur sans avoir peur d’être trahit. L’isolation et le souhait de rester seule, de Sun Joo vient en partie de ça. « Ne pas s’attacher, pour ne pas souffrir » voilà ce qu’elle se répète et applique chaque jour. Elle n’a encore jamais connu l’amour … Qui sait, elle est encore jeune … elle à toute … Non elle n’a pas toute la vie devant elle. Sa maladie pourrait avoir raison d’elle un jour ou l’autre. De plus, elle se fatigue à cause d’une mauvaise alimentation. Elle mange peu … Et souvent c’est pour aller se faire vomir après. Ajoutez cela à sa maladie, il est déjà arrivé que Sun Joo soit victime de malaise ou de grande fatigue. Sur ses poignets vous pourrez apercevoir des cicatrices. Cela remonte à ses 14 ans, la jeune coréenne à fait une tentative de suicide, qui à échoué et qu’elle n’a jamais osé réitérer.
Sun Joo aime beaucoup les animaux, avec eux elle se montre douce, patiente, elle leur parle même comme à des humains des fois.
La jeune coréenne se montre hautaine et snob envers les autres, pour que les gens la "fuis" et ainsi la laisse seule, personne ne vient lui parle comme-ça.

Spoiler:
 



Dernière édition par Kang Sun Joo le Mar 10 Juil - 13:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

「 AVATAR 」 : Im Jae Beom
「 DON/MALADIE 」 : Contrôle de l'espace-temps

MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:23

Rebienvenue ♥
Tout est presque nickel ! Juste que "infos notables" c'est pas le caractère du perso, juste quelques bribes d'infos importantes à relever, le caractère étant inclus dans la "biographie" =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
Invité



MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:23

Merci ♥️
Ah Ok, sorry ^^
Je modifie ça alors ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

「 AVATAR 」 : Im Jae Beom
「 DON/MALADIE 」 : Contrôle de l'espace-temps

MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:25

Pas de soucis, merci =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
Invité



MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:26

Voilà c'est modifié ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

「 AVATAR 」 : Im Jae Beom
「 DON/MALADIE 」 : Contrôle de l'espace-temps

MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    Ven 11 Mai - 18:28

C'est parfait ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']    

Revenir en haut Aller en bas
 

Hello Hello Don't Cry Hello Hello Get Up ... [Hello To Myself - EnglishTrad']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
「 HEARTBEAT심장의 고동 」 :: HAPPY ENDING끝 :: Corbeille :: Archives-