AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste pour se changer les idées ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Juste pour se changer les idées ...   Ven 11 Mai - 18:42


Min Jae & Sun Joo

Accoudée au rebord de la fenêtre de ma chambre, je regardais les pensionnaires aller et venir dans la cours, qui s’étendait à mes pieds. Les yeux perdus dans le vide, mes pensées vagabondaient passant d’un sujet à un autre totalement opposé, autant dire que je pensais à tout et rien. Je soupirais. Certains orphelins avaient l’air de s’amuser, c’était bien rare. Ils semblaient tester leurs pouvoirs et cela les faisaient bien rire. Si seulement je pouvais rire aussi facilement moi aussi, mais je n’en ressens pas l’envie. Comme-ci depuis mon passage dans le laboratoire, j’avais oublié comment sourire. Bien que cela m’arrive parfois, c’est beaucoup moins fréquent qu’avant. Quand je pense à mes parents, à ma maladie … À tout ce qui m’est arrivé depuis que je suis pensionnaire ici. J’ai envie de pleurer et de rigoler à la fois. Oui, c’est étrange mais je ne peux pas nier que certaines bonnes choses me sont arrivées. Je parle plus précisément de rencontres, commençons par Hae Jin ce petit bonhomme que je considère comme mon petit frère alors qu’il est deux ans plus âgé que moi, Su Jin avec qui je m’entends plutôt bien et Min Jae, heureusement qu’il est là lui aussi.

D’ailleurs en parlant de lui, il est qu’elle heure ? Je me retournais vivement vers mon réveil, qui affichait en lettre rouge : 11h25. Et zut ! On s’était donné rendez-vous à 11h30 devant l’orphelinat. Qu’elle idiote. Il m’avait gentiment proposé de passer la journée ensemble, comme nous n’avions pas cours. Histoire qu’on prenne l’air et honnêtement sortir de cet endroit me fera le plus grand bien. Cependant je pense que si ça aurait été quelqu’un d’autre que Min Jae j’aurais refusé, d’habitude traîner dans Busan ce n’est pas vraiment mon truc, mais bon pour une fois ça sera sûrement bénéfique. Je n’en pouvais plus de rester enfermée entre ces quatre murs. Moi qui n’était pas sorti de la matinée j’arborais encore mon magnifique pyjama rayé blanc et bleu, légèrement trop grand. Je me changeais rapidement et optais pour un collant bleu marine, un short en jean foncé et un tee-shirt à manche longue blanc. Je pris les premières chaussures qui me passèrent sous la main, soit mes baskets noir et pris mon manteau à la hâte, avant de sortir de ma chambre. À peine sorti de ma chambre et avoir fais quelques pas, je m’arrêtais net. J’avais oublié mon portable et tout mon attirail indispensable avant de sortir. Demi-tour, comme-ci je n’étais pas suffisamment en retard. J’ouvris la porte à la volée et pris mon sac, je vérifiais qu’il contenait bien mon portable, mon ipod et mon portefeuille avant de repartir.

D’un pas pressé je traversais les corridors du pensionnat. Quelqu’un me bouscula et ne daigna même pas s’excuser. Bon ok, je courrais à moitié dans les couloirs sans trop regarder où j’allais mais quand même … Je maugréais un « idiot », avant de reprendre ma course. Je poussais la porte qui donnais sur la cours et ralentis un peu le pas. Un point de côté m’obligeant à marcher lentement, une main sur les côtes. Je traversais la cours et devant le portail j’aperçus Min Jae. J’espérais qu’il ne m’ait pas attendu trop longtemps. Un petit sourire sur les lèvres, je me dirigeais vers lui.

- Salut, dis-je au jeune homme qui semblait perdu dans ses pensées, comme moi quelques minutes plus tôt.

Je regardais ma montre. 11h40. En effet j’étais en retard, mais bon connaissant Min Jae, je ne pensais pas qu’il m’en voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Juste pour se changer les idées ...   Ven 11 Mai - 18:45

Sun Joo & Min Jae

« Juste pour se changer les idées »



    Je me levais tranquillement bien décidé à me faire une petite séance amélioration de mon pouvoir. Je décidais de quitter ma chambre pour ne pas réveilles mes voisins internes. Après tout, si je ne réussissais pas à traverser ce fichu mur, c'est mon voisin qui allait entendre des bruits sourds à neuf heures du matin. Je me mis en jean et tee shirt simple et sortais de ma chambre pour la salle de sport. Je traversais la cours où très peu de personnes étaient présentes et rentrais dans la salle de sport, vide. Je fis un infime sourire et sautillais de l'autre côté de la salle, c'est-à-dire celui qui donnait sur un petit endroit clos. Je regardais le mur en face de moi et fermais les yeux pour me concentrer. Je serrais légèrement mes points et comme un idiot, je courus droit sur le mur priant pour que mon pouvoir fonctionne. Mais, évidemment, ce ne fut pas le cas et je me pris de plein fouet le mur. Je tombais par terre et retins un petit cri de douleur. Mon genou me lançait énormément, je posais mes deux mains dessus en regrattant d'être un parfait abruti. Je retins les deux larmes aux coins de mes yeux suite à la douleur et me remis debout pour ne pas me démotiver. Cette fois-ci, je restais à côté. Je refermais les yeux, tentant d'oublier la douleur lancinante pour de nouveau tenter l'expérience.

    J'essayais des dizaines et des dizaines de fois de faire passer mon pied à travers ce fichu mur sans aucun résultat. Pourquoi ça ne marchait pas ? Pourquoi je ne progressais pas ? Il me fallait quelque chose en plus ? Je soupirais légèrement, continuant de taper mon pied contre la paroi espérant un quelconque miracle. Mais j'avais beau patienter depuis deux heures, rien ne s'était passé. Pourtant, ma concentration était à son comble. Je me relevais, essayant une dernière fois. Tentative qui fut balayé par un nouvel échec qui ne me rendit que plus énervé. Je ressortis de la salle en enfonçant mes mains dans mes poches. Je fis le chemin retour et m'allongeais sur mon lit pour penser à tout ça. Un nouveau soupir franchit mes lèvres alors que je tournais la tête et tombais sur l'heure. 11:05. Immédiatement, je me relevais, me rappelant que je passais l'après-midi avec Sun Joo mais aussi le repas. Stratégie mise en place pour qu'elle prenne enfin un bon repas complet ! Je fonçais dans la salle de bain pour me changer et me préparer. Étant donné que j'aime prendre soin de moi, je n'allais pas négliger ma toilette parce que j'étais pressé.

    J'arrivais au lieu de rendez-vous cinq minutes en avance pour mon plus grand plaisir, j'étais très efficace. Je restais debout à côté du portail, mon sac en bandoulière sur mon épaule, regardant la tenue que j'avais mise. Classe mais simple, je détestais m'habiller en jogging, je trouvais ça trop négligé. Du coup, je m'habillais en conséquence et je me fichais de ce que les autres pouvaient dire. Je passais du mignon au sexy sans problème qu'importe ce que les autres en pensent. Je me fis sortir de mes pensées par un petit salut dont je reconnus la voix. Je me tournais vers la jeune fille en lui faisant mon plus beau sourire, réellement content qu'elle soit avec moi.

    « Sun Joo, ça va aujourd'hui ? »

    On peut dire que je parlais avec entrain. J'étais tellement heureux de pouvoir l'emmener quelque part pour lui changer les idées que mon précédent énervement avec disparu de mon visage laissant place à une grande joie. Depuis qu'elle était arrivée, Sun Joo ne souriait pas énormément, ne se mêlait pas trop aux autres orphelins hors j'aimais quand tout le monde était ensemble. Après tout, l'orphelinat est la seule maison que je connaisse. Je sortis de mes pensées pour revenir sur le visage de mon amie.

    « Alors prête à sortir ? De toute façon, tu n'as pas le chois, je t'embarque avec moi et pas question que tu passes la journée enfermée ici ! »

    Je lui pris la main sans aucune gêne. Peut-être que certains n'osaient pas mais moi, je n'allais pas me retenir alors que je la connaissais depuis son arrivée soit un bon moment. Je la tirais doucement hors de l'enceinte du lycée, nous emmenant arpenter les rues de la ville pleine de passants. Finalement, je lâchais sa main un petit temps après en la regardant.

    « Je suppose que tu n'as pas petit-déjeuner ce matin ou bien que tu n'as pris que le strict minimum ? Ah la la ~ Sun Joo, tu sais ce que j'en pense... Pas bien, pas bien ! »

    J'aimais lui rabâcher ce point pour qu'elle change d'avis et elle aurait beau me renvoyer barrer, je n'abandonnerais pas pour autant vu le mal que j'avais eu à l'approcher un peu plus. Si aujourd'hui nous étions ensemble, c'est que je l'avais vraiment collé à un tel point qu'elle devait en avoir marre.

    « On fait quoi ? Tu veux peut-être faire des magasins pour commencer ? »

    Oui voilà, commencer en douceur et finir par le pire, c'est-à-dire que dans moins de 20 minutes, j'allais devoir la traîner dans un restaurant pour que l'on puisse mange et surtout elle. Je ne la laisserais pas se sous-alimenter quitte à lui planter les baguettes dans la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Juste pour se changer les idées ...   Ven 11 Mai - 18:47


Min Jae & Sun Joo


Je répondis en hochant la tête, quand il me demanda si ça allait. Après tout aucun évènement déplaisant n’était encore venu ternir ma journée, alors oui ça allait plutôt bien. Il parlait avec entrain, c’est ce que j’aimais chez lui, il était toujours joyeux. Tout mon contraire, à part quelques petits sourires par-ci par là, le bonheur ne se lisait pas sur mon visage. Min Jae lui avait l’air constamment heureux, d’un côté je l’enviais, mais après tout si je n’avais pas ce fichu caractère qui me rendait exécrable avec les autres, on en serait peut-être pas là tout les deux. Je ne le considèrerais peut-être pas comme ce grand-frère que je n’ai jamais eu, si tout allait bien dans le meilleur des mondes pour moi. Donc dans un sens, c’est un mal pour un bien.

Il me prit la main et je le laissais m’entraîner avec lui. De toute façon, je n’avais pas le choix à en juger par ses précédentes paroles et puis pourquoi refuser un après-midi qui pouvait me permettre d’oublier un peu mon quotidien à l’orphelinat ? J’ai un sale caractère mais je ne suis pas complètement stupide. J’ignorais où Min Jae voulait m’emmener, pourtant je le suivais sans rechigner. Je verrais bien quand on y sera et puis ce n’est pas comme-ci je ne lui faisais pas confiance. Nous nous retrouvâmes bien vite en pleins cœur de Busan, au centre ville plus précisément, bordé par des magasins en tous genres, vêtements, babioles, nourritures … Il était impossible de manquer de quoi que ce soit ici. Min Jae lâcha ma main et souligna le fait que je n’avais certainement pas mangé ce matin, ou alors uniquement grignoté histoire de dire que j’avais quelque chose dans l’estomac. Je levais les yeux au ciel. Il me connaissait beaucoup trop bien. Comment ai-je pus devenir aussi proche de quelqu’un au point de tout lui confier ou presque. Je crois bien qu’il sait tout de moi, de la mort de mes parents, à mes problèmes de santé. Faut dire qu’on avait quasiment grandit ensemble, je suis arrivée ici à l’âge de six et dès mes premiers jours à l’orphelinat, Min Jae était déjà en train d’essayer de me faire sourire par n’importe qu’elle moyen. Au départ je lui ai caché cette fâcheuse manie de ne manger que très peu et si je mangeais trop, je ne gardais pas grand-chose … Cependant il avait finit par l’apprendre et depuis il faisait en sorte que ça change. Moi, de mon côté je faisais la sourde oreille, je suis tombée dans un cercle vicieux dont je n’arrive pas à sortir, depuis deux ans. Disons que j’ai traversé une passe difficile les années qui ont suivis mon passage de dans le laboratoire et même si désormais j’allais mieux, ce « problème » était un peu comme une trace indélébile de ma quatorzième année d’existence. Depuis que Min Jae était au courant de tout ça, il essayait de me faire aller mieux et surtout que je mange plus, j’étais en dessous du poids idéal pour ma taille et visiblement ça n’avait pas l’air de lui plaire, honnêtement moi ça m’était égal. Enfin bref, Min Jae me faisait toujours des remarques là-dessus, sans doute pour me faire comprendre qu’il n’était pas prêt de lâcher l’affaire. Après tout il finira peut-être par arriver à ses fins, il avait bien réussis l’exploit de gagner ma confiance à force de me coller et de toujours être là quand j’en avais besoin. Je levais les yeux vers lui et répondis :

- Non, je n’ai rien mangé ce matin.

J’allais sûrement avoir le droit à une petite leçon de morale, comme il sait si bien le faire. Ce ne sera pas la dernière fois et ni la dernière, je pense. Je sais qu’il fait ça pour que j’aille mieux, mais avec mon sale caractère je l’envoie plus balader qu’autre chose, quand on aborde le sujet. Il me demanda gentiment ce que je désirais faire. Je n’avais pas vraiment l’habitude de sortir de l’orphelinat, donc m’occuper autrement qu’en fouinant dans la bibliothèque ou en écoutant de la musique, je ne savais pas trop faire.

- Hum … On a cas aller dans ce magasin là-bas, j’ai besoin de crayon pour mes dessins, répondis-je un peu au hasard, en désignant un petit magasin non loin de nous.

Bon pas totalement, car je dessinais vraiment et il était aussi vrai que mes crayons de couleurs n’étaient plus de la dernière jeunesse, alors autant joindre l’utile à l’agréable. S’il n’avait pas envie d’y aller, il n’avait qu’à me le dire j’en aurais pas pour longtemps, je pourrais y aller seule.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Juste pour se changer les idées ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste pour se changer les idées ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
「 HEARTBEAT심장의 고동 」 :: HAPPY ENDING끝 :: Corbeille :: RPs-