AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tombée de nul part • Yeaon E. Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Tombée de nul part • Yeaon E. Aloïs   Mer 16 Mai - 18:03




« Aloïs & Joon Kyu »








Bien que les orphelins soient autorisés à sortir hors de l'orphelinat, Joon Kyu n'aime pas sortir de l'établissement. Il n'aime pas se rendre en ville. Les rues sont toujours remplies de gens. Ils discutent entre eux, s'embrassent et se disputent. Ils ressentent tout pleins d'émotions en si peu de temps que Joon Kyu, à cause de son don d'empathie, se retrouve toujours désemparé. En ville, la plupart du temps, les gens sont seuls. Et c'est quand Joon Kyu sort à ce moment là qu'il se retrouve complètement déstabilisé. Lorsque les gens deviennent solitaire l'espace de quelques instants, ils se mettent à penser et à écouter leurs cœurs parler, c'est ce moment là qui est le plus difficile pour le coréen. Il suffit par exemple qu'une personne de bonne humeur reçoive un message annonçant une mauvaise nouvelle et qu'elle ne puisse en parler à personne pour que Joon Kyu ressente la tristesse envahir la personne et soit submergé par une douleur qui n'est pas la sienne. Puis qu'il y est quelqu'un qui, quelques secondes après ait appris une bonne nouvelle pour que le coréen ressente un joie extrême. Joon Kyu déteste ça, car au fond il arrive difficilement à cerner ce que lui ressent vraiment.

S'il pouvait il passerait ses journées à l'orphelinat mais pour lui ce n'est pas conseillé. Un de ses professeurs veille à ce qu'il sorte de temps en temps. Mais Joon Kyu sait très bien que c'est pour le pousser à maîtriser son don, chose qu'il ne veut pas. Son enseignant veut qu'il réalise que c'est impossible pour lui de vivre à l'extérieur s'il ne maîtrise pas le don d'empathie. Mais le coréen sait déjà tout ça, il s'en rend compte à chaque fois qu'il se rend en ville. Mais s'il contrôle tout ça, il deviendra une outil fonctionnel pour les scientifiques et il ne veut pas être utilisé. Même après plusieurs années passées Joon Kyu refuse d'accepter le sérum qui coule dans ses veines qui le rend différents des gens.

C'était un mardi en début d'après midi que Joon Kyu prit la décision de sortir. L'heure de pointe étant passée il se dit qu'il croiserait moins de monde à cette heure-ci. A peine sortit de l'orphelinat il prit ses écouteurs qui dépassaient légèrement de sa poche et se mit à écouter de la musique, le volume était comme d'habitude à son maximum. Joon Kyu ne connaît pas vraiment la ville à l'exception des rues rarement fréquentées. Il les empruntent toujours afin d'éviter les gens. Ce mardi là, le coréen ne savait vraiment pas où aller. Il avait passé une mauvaise nuit et voulait juste se poser quelque part pour se reposer. Il avançait sans vraiment faire attention où ses jambes le menait. Il s'arrêta un instant, regarda autour de lui et s'aperçut qu'il ne se trouvait pas loin du parc Taejongdae. Il prit donc la décision d'y aller, en espérant qu'il ne soit pas trop fréquenté.

A peine entré dans le parc, quelques secondes suffirent à Joon Kyu pour repérer un endroit isolé. Comme un lieu loin de la foule, loin du monde. Il s'y rendit et s'allongea par terre. Les rayons du soleil tapait suffisamment fort pour qu'il n'est pas froid. Bien qu'il soit à même le sol, il était bien installé alors il ferma les yeux se laissant bercer par la musique. Plus rien ne comptait, c'était comme si les sentiments n'existaient plus, Joon Kyu se sentait dans un lointain univers. Il était persuadé que rien ne pouvait le déranger … Jusqu'à ce qu'il sente quelque chose tomber sur lui. Il sursauta, tellement il ne s'y attendait pas. Par pur réflexe il poussa violemment la jeune femme qui venait de chuter sur lui. Surpris, il haussât le ton et demanda :

« ça t'arrive de regarder où tu marches ?! »

Joon Kyu n'est pas quelqu'un d'irrespectueux. Il ne cherche pas les conflits, mais il fut tellement surpris par la scène qu'il fut incapable de cacher sa nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tombée de nul part • Yeaon E. Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
「 HEARTBEAT심장의 고동 」 :: HAPPY ENDING끝 :: Corbeille :: RPs-