AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Jeu 17 Mai - 13:42

Stay focused
in class






Neufs heures venait de sonner et je n'étais toujours pas levée alors que les cours étant censés avoir déjà commencés. La sonnerie me réveilla de mon micro-sommeil en me faisant sursauter dans mon petit lit. Mince, mince je suis si à la bourre que ça ?! D'habitude je suis toujours à l'heure, pas que ça me plaise mais étant trop active je ne peux pas m'en empêcher, je fais tout plus vite que les autres orphelins. Je me levais aussitôt de mon lit après avoir taper sur ma fichue horloge qui ne marchait pas, courant vers ma commode pour en sortir des habits propre et me les enfiler, je pris mon sac de cours et partis en direction des sanitaires en courant. Une fois à l’intérieur je pris ma brosse à cheveux cachée au fin fond de mon cartable et me brossa ma longue tignasse presque rousse devant le miroir du lavabo. Les toilettes des filles étaient étrangement bien calmes pour une fois, m'enfin pas le temps de s'attarder je tirais un chewing-gum de son paquet avant de le mettre dans ma bouche et de le mâchouiller. Un petit tour au toilettes et j'étais fin prête !

Courant à travers les couloirs avec ma discrétion habituelle je me mis devant la porte où toutes les personnes de ma classe étaient en cours. Je repris quelques secondes mon souffle avant de toquer à la porte et de l'ouvrir sans même qu'on m'y invite. Mon professeur n'est jamais très indulgent avec les retardataires mais bon, je n'avais pas trop le choix après tout. Je faisais comme s'y rien ne c'était passé en allant directement m’asseoir à ma place après avoir refermée la porte lors de mon passage, n'adressant même pas un regard à l'enseignant. Tout les élèves me regardaient passer, certains se retournant pour me voir. Qu'est ce qu'ils avait à la fin ? Je ne suis pas une bête de foire. Une fois assise je relevais les yeux dans leur direction leur lançant un regard assassin, ce qui découragea la plupart, se remettant à leurs études.

« Mademoiselle Rhee je souhaiterais que vous ayez la complaisance de vous excuser lorsque vous êtes en retard. »

Je n'avais pas vraiment l'intention de me créer des ennuis et donc par la même occasion sûrement me prendre une heure de colle. Il était vraiment trop tôt pour créer ce genre d'embrouilles. Donc je ne contestais pas et entrepris de m'excuser dignement, sans non plus en faire trop, juste assez pour qu'il me lâche la grappe, cependant j'avais envie de faire un peu d'humour.

« Désolé du retard monsieur, ça a sonné avant que j'arrive. »

L'instituteur me jugea longtemps avant finalement de reprendre "ça ira pour cette fois" et il continua son cours de plus belles. Je regardais autour de moi afin de savoir quels cahiers il fallait sortir et combien de lignes je devrais sauter pour reprendre le cours. La fille à ma droite avait déjà écrit une dizaine de lignes dans son cahier d'histoire. J'ouvris le mien et fis de même. Puis je sortis un stylo de ma trousse et commença à écrire ce que le professeur dictait. Mais quelques minutes j'entendais la personne à ma gauche se plaindre, un problème d'encre et de stylo si j'avais bien compris ce qu'il marmonnait. Puis il m'interpella me demandant si je n'aurais pas un autre stylo bleu par hasard, je ne lui adressait même pas un regard, tendant ma trousse vers ma gauche afin qu'il cherche lui même son fichu crayon.

« Tient sert-toi. »

Puis je retournais dans mes cours essayant d'écouter l'instructeur tant bien que mal. Mais le garçon avait l'air encore une fois d'être géné par quelques chose et continua de me parler en me dérangeant dans mon travail.


Dernière édition par Rhee Joo-Eun le Sam 16 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Jeu 17 Mai - 14:54

Je détestais le lundi matin. Se lever tôt après un week-end de tranquillité … Non, franchement je n’aimais pas ça du tout. En plus commencer par un cours d’histoire … Je me frottais les yeux et me redressais sur le lit. Après un soupire je me levais entreprit d’aller ouvrir les volets. Par reflexe je fermais les yeux avant que la lumière du soleil ne me brûle la rétine et les rouvris quelques secondes plus tard. Je pris des vêtements dans mon armoire, sans vraiment trop savoir quoi. Finalement je me retrouvais avec un pull rouge et un pantalon noir. Je me dirigeais vers la salle de bain des garçons et pris une rapide douche. J’aimais bien prendre une douche le matin, ça m’aidais à me réveiller et sortir d’un sommeil dans lequel je n’aurais pas refusé de rester. En retournant dans ma chambre, je relevais un détail auquel je n’avais pas prêté attention au départ, il pleuvait des cordes dehors, un vrai déluge. Dire qu’hier il y avait un grand soleil …

De retour dans ma chambre, je remplis mon sac avec les cahiers et les livres dont j’avais besoin. Histoire, maths, anglais … La journée promettait d’être vraiment … Géniale. Je jetais un rapide coup d’œil à ma montre, il me restait encore une dizaine de minutes avant le début des cours. Je m’engouffrais donc dans les couloirs –qui commençaient à grouiller d’élèves- direction : la salle d’histoire. Intérieurement je priais pour que le prof ait eu un quelconque imprévu, qui l’empêcherait d’assurer le cours. L’histoire n’a jamais été une de mes matières de prédilection. De tout façon le lundi matin je pouvais très bien commencer par coréen ou japonais, cela reviendrais au même que si je commençais par anglais.

J’arrivais dans la salle de classe, le prof n’était pas encore arrivé –ce qui renforça mes maigres espoirs- et les élèves bavardaient avec entrain aux quatre coins de la salle. Je dis rapidement bonjour à ceux que je connaissais puis me dirigeais vers ma place. Je ne sortais pas mes affaires pour le moment, me contentant de pianoter sur mon portable, bien plus intéressant qu’une relecture du dernier cours d’histoire-géographie. Malheureusement le professeur finit par faire son apparition et nous pria tous de rejoindre nos places dans le calme. Tout le monde regagna sa place … Par contre on ferait mieux de réviser la définition du mot « silence », ce n’était pas encore trop ça, pas du tout même. J’avoue que je n’étais pas le plus innocent dans l’histoire, bavardant de tout et de rien avec mon voisin de derrière. De toute façon je n’avais jamais prétendu être un élève studieux et obéissant, alors je n’ai rien à me reprocher. Le vieil homme frappa une fois dans ses mains pour ramener le silence, sans résultat. Il haussa donc le ton, cette tentative porta ses fruits, mais quelques chuchotements persistaient. Je m’étais retourné face au tableau, constatent l’absence de ma voisine de droite, sans y prêter plus d’intérêt.

Le cours avait commencé depuis environ cinq bonnes minutes, quand la porte s’ouvrit. Je reconnus la fille qui entra, c’était Joo Eun. Comme tout le monde je me retournais à son arrivé, mais reportais bien vite mon attention sur mon cahier, elle était en retard et alors ? Elle vint s’installer à côté de moi, après avoir répondu au professeur avec une pointe d’humour, ce qui m’arracha un léger sourire. Je secouais mon crayon qui refusait de fonctionner en soupirant. J’avais de l’encre plein les doigts et un crayon qui ne fonctionnaient plus. N’ayant pas de voisin à gauche, automatiquement je me tournais vers Joo Eun.

- Je peux t’emprunter un crayon, s’il te plait ? demandais-je à voix basse, pendant que le prof nous parlait de fleuve d’Asie et tout son blabla géographique.

Elle me tendit sa trousse, sans m’adresser un seul regard, en maugréant que je pouvais me servir. Mademoiselle serait mal lunée aujourd’hui ? C’est ce qui me vint à l’esprit en premier. Elle venait de m’ignorer royalement … J’oubliai rapidement l’ « incident » et fouillais dans la trousse, il y avait de tout là dedans, toutes les couleurs possibles de crayon et j’avais vraiment galérer à trouver un stylo bleu ou même noir. Une fois que j’eu trouvé ce que je cherchais, je tendis sa trousse à Joo Eun tout en gardant ma trouvaille dans les mains. Cependant un détail m’interpella. Il y avait écrit « Jung Hwa » plusieurs fois sur sa trousse … Je ramenais la trousse vers moi pour regarder de plus près, histoire de m’assurer que je n’avais pas rêvé, mais non elle avait bien écrit mon prénom sur sa trousse. Pourquoi ? Fut la première interrogation qui s’imposa à mon esprit. On se connaît un peu, je peux même dire qu’on est amis et qu’en passant j’aime me servir d’elle comme cible, quand on s’entraîne … Je poussais la trousse vers Joo Eun tout en faisant en sorte qu’elle se cogne dans son bras, pour avoir son attention.

- Hey ! Au lieu de m’ignorer, tu peux m’expliquer ça ? demandais-je en montrant les écritures sur sa trousse.

J’accompagnais ma phrase d’un sourire taquin, elle ne se défilerais pas si facilement j’étais bien décidé à savoir …

Spoiler:
 


Dernière édition par Heo Jung Hwa le Sam 9 Juin - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Jeu 17 Mai - 15:44

J'entendais mon jeune voisin galérer à trouver un stylo parmi mon tas impressionnant de trouvailles que j'avais piqué un peu partout. Et oui je suis comme ça, économe, après tout si les élèves ne pensent pas à redemander leurs stylos prêtés c'est pas ma faute et en plus ça fait une heureuse. Le cours d'histoire-géo continuait tranquillement sur le Gange et autres sources d'eau dans le continent de l'Asie, faisant les louanges des milles et unes cures de jouvence que procure l'Amour. Soit disant toute la population vient s'y baigner pour se soigner des rhumatismes alors que ce fleuve est sale et remplis d'ordures, sont bizarres les chinois. Mais alors que j'étais en grande réflexions avec les propos du vieil instituteur quelque chose s'heurta sur mon bras gauche, ce qui attira mon attention.

« Hey ! Au lieu de m’ignorer, tu peux m’expliquer ça ? »

Je me tournais vers mon interlocuteur le fixant dans les yeux. Mon dieu je ne savais pas que Jung Hwa était assis à coté de moi en cours d'histoire ! Avait-il récemment changé de place sans que je ne m'en rende compte ? Et en plus je l'ai totalement ignoré croyant que ce n'était qu'un morveux comme tout les autres. Mais mon ami m'indiqua de son doigt ma trousse que je venais de lui prêter quelques instants avant. Alors je ne comprenais pas trop ce qu'il voulait dire au départ avant qu'il ne tapote une écriture de marquée. J'approchais ma tête pour mieux lire. "Jung Hwa"... Oh mon dieu ! Je ne me souvenais pas que c'était encore marqué cela depuis tout ce temps ! J'avais marqué son prénom sur ma trousse à l'époque où j'étais amoureuse de lui, mais j'ai toujours cachée cette histoire aux yeux de tous.

Me redressant en le regardant de nouveau, j'essayais de garder ma contenance même si je venais juste de piquer un fard à l'instant où j'avais lu son nom. J'essayais de trouver une réponse courte et précise qui ne serait pas trop vague afin de ne plus être de nouveau interrogée.

« C'est ton prénom qui est marqué sur ma trousse. Tu ne sais pas lire ? » lui murmurais-je à mon tour.

Le garçon me toisa en fronçant les sourcils. C'était mort. Il fallait que j'ajoute quelque chose d'autre pour lui clouer son bec.. quelque chose de plausible. Réfléchis, réfléchis Joo-Eun ! Qu'allais-je bien pouvoir inventée ? Puis une idée me vint, je ne pouvais pas en chercher une autre, si je ne répondais pas plus vite que ça il se poserait d'autres questions et serait encore plus curieux. Je le connais bien ce cas là, il est tellement désireux de réponses à ses questions qu'il peut vous harceler des heures. Et ça m'est déjà arrivé, oh oui qu'il est chiant pour ça.

« Je l'ai marqué pour me souvenir comment tu t'appel, j'ai une très mauvaise mémoire et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour ne pas oublier. »

C'était crédible ? Hein, oui ça l'était.. Je lui pris ma trousse de ses mains et la posa sur ma table. Faisant mine d'être de nouveau plongée dans les cours afin qu'il ne s'interroge pas plus sur mon cas désespéré. Peut-être avais-je réussis mon coup ? En tout les cas je priais tout les dieux du monde pour que ce soit le cas. Pas que je ne croie en dieu où toutes autres formes de pouvoir céleste, pour moi c'est des conneries ça, seulement un truc pour faire gagner de l'argent au domaine ecclésiastique. Mais j'avais besoin d'un soutient pour que mon voeu s'accomplisse et le seul moyen que j'avais trouvé pour que l'on me soutienne était bien celui-ci. Peut-être fallait-il que je le distrait un peu afin qu'il me laisse tranquille ?

« Allé concentre toi maintenant. » lui dis-je.

Bien sûr je sais qu'il déteste les cours, tout comme moi, que ce soit l'histoire, les mathématiques, l'anglais, le japonnais, le coréen, les sciences etc. Il n'y avait guère que le sport qui nous intéressait. Mais c'était mon dernier joker et les cartes étaient toutes sur table.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Jeu 17 Mai - 17:55

Joo Eun se retournait vers moi l’air surprise. Comme-ci elle n’avait pas remarqué que c’était moi qui étais à côté d’elle. Après tout, ça expliquerait pourquoi elle m’avait ignoré, mais maintenant ça je m’en fichais ce n’était plus ma première préoccupation, ça ne l’avait jamais été de toute façon. Maintenant je voulais qu’elle me réponde. Je ne la lâchais pas du regard et la connaissant elle devait avoir compris que je ne renoncerais pas tant que je n’aurais pas une réponse, qui me conviendrait. Son expression surprise s’intensifia quand elle lut ce qui était gribouillé sur la trousse et son teint vira au rouge. Elle fixait l’écriture, sans rien dire, puis quand elle daigna enfin me répondre, Joo Eun tenta une approche avec l’humour, mais même si sa phrase me tira un sourire sarcastique, je comptais bien contre attaqué.

- Merci j’avais remarqué, tu me prends pour un idiot ou quoi, murmurais-je en levant les yeux au ciel.

Je fronçais les sourcils face à ses prétextes, que je trouvais un peu tordu. Désormais Joo Eun ne prêtait plus attention au cours, elle semblait réfléchir. Qu’est-ce qu’elle allait me sortir encore … Pour se souvenir de mon prénom ? Elle est bien bonne celle-là … Elle me prend vraiment pour un imbécile. Comme-ci elle ne se souviendrait plus de mon prénom, elle n’est pas si idiote que ça tout de même. J’étais intimement persuadé que c’était du bluff et puis même si c’était la vérité, j’avais quoi à perdre à insister ? Rien. J’aimais taquiner les autres, surtout mes amis et comme je considère Joo Eun comme tel, elle n’y échapperait pas. Alors vérité ou mensonge, j’allais continuer à faire mon chieur et lui poser pleins de questions. Qui sait, elle m’inventera peut-être un prétexte abracadabrantesque, juste parce que je lui taperais sur le système et ça pouvait être rigolo. Au moins ça sera distrayant contrairement à ce cours sur le Gange et compagnie. Personnellement je n’en avais rien à faire et vu le visage endormis des trois quarts des élèves, je n’étais pas le seul. Joo Eun pris sa trousse et la posa devant elle. Je la regardais faire tout en cherchant comment je pouvais insister, en allant pas totalement droit au but histoire de faire durer ce petit « jeu ». Elle me dit de me concentrer sur les cours, j’eu un petit rire. Depuis quand l’histoire des fleuves d’Asie l’intéressait ? Depuis quand les cours l’intéressait, déjà commençons par le début.

- Parce que tu t’intéresses aux cours toi maintenant … Tu m’étonneras toujours, murmurais d’un ton ironique.

Je me retournais vers le tableau et fis semblant d’écouter attentivement le cours. J’avais envie de lui faire croire qu’elle avait gagné. Que j’avais l’intention de lui fiche la paix et que la discussion s’arrêterait ici. J’écoutais ce que nous débitait le prof d’une oreille, tout en prêtant bien attention à la réaction de Joo Eun. Je prenais des notes comme un élève studieux le ferais, oui j’avais vraiment envi qu’elle tombe dans le panneau, mais je reviendrais à la charge et c'est ce que je fis. Environ cinq minutes plus tard, je me retournais vers elle …

- Tu dis que c’est pour te souvenir de mon prénom mais … Quand on se voit pour s’entraîner tu n’as pas ta trousse avec toi et pourtant tu n’as pas du tout de mal à t’en souvenirs …

Je la regardais droit dans les yeux. Je savais être casse pieds et faire craquer les autres. Bon évidemment il y avait bien des fois où j’échouais mais faire le casse pied pour arriver à obtenir ce qu’on veut, ça portait quand même ces fruits. Mes yeux ce posèrent de nouveau sur cette fameuse trousse et j’y relevais un détail. Un petit cœur dessiné au stylo rouge, cependant il semblait plus effacé que l’écriture, comme-ci quelqu’un avait frotté le tissu pour le faire disparaître.

- Et ça ? C’est pour te souvenir que je suis un ami et pas un ennemi ? dis-je en pointant le petit dessin rouge, du doigt.

Le professeur m’adressa un regard noir, mais continua son cours et ne fis pas plus de remarque que ça. Cependant si on continuait il pourrait nous dire « que nous sommes casse-pieds et que si son cours ne nous intéressait pas on pouvait aller dans le bureau du directeur », c’était sa menace favorite. J’y suis déjà aller dans le bureau du directeur … Enfin bon, il menace plus qu’il n’agit celui-là et après il prétend avoir de l’autorité …

Spoiler:
 


Dernière édition par Heo Jung Hwa le Ven 18 Mai - 17:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Ven 18 Mai - 16:45

J'en étais sûr maintenant.. Il ne me lâcherais vraiment jamais la grappe !!! Qu'ai-je fais pour mériter ça ? Ayez pitié ! Bref Joo-Eun reprend toi bon sang ! T'es la fille la plus détestable de l'orphelinat oui ou non ? Tu va lui rabattre son bec oui ou non ? Bien évidemment je pensais très fort que oui, mais quelques minutes plus tard, au fil du cours, ce n'était plus du tout le cas. Déjà il avait bien repéré ma petite blagounette du jour en riposta efficacement à celle-ci, me demandant si je le prenais pour un idiot qui ne savais pas lire et j'ai eu beaucoup de mal à me retenir de répondre oui, heureusement pour moi j'ai un grand self-contrôle et dieu sait qu'il me sert souvent. Je n'ai donc rien répondu à cela, me contentant de chercher autre chose à dire afin de satisfaire ses questions.

Mais son rire me coupa dans mon allant de satisfaction. "Parce que tu t’intéresses aux cours toi maintenant … Tu m’étonneras toujours" me dit-il. Mais de quoi il se mêlait ? Ok c'est vrai, on le sait bien tout les deux, nous détestons les cours, et alors ? N'avais-je pas le droit d'être intéressée par celui-ci ? Même si je faisais seulement semblant ? Je ne répondis rien à cela, me contentant de le regarder puis de retourner le nez sur mon cahier. Je pense que ça l'avait calmé puisqu'il n'ajouta rien. Puis j'entendis le bruit du crissement sur le papier. Je tournais ma tête alors vers lui afin de voir ce qu'il faisait. Apparemment il écoutait le cours et notait quelques phrases attentivement. Avais-je réussis ? Étais-je enfin débarrassée ?! En moi même je criais victoire, me disant "YES" mentalement et me voyant déjà libérée. Promis dès que je sors du cours je fou la trousse dans la première poubelle que je croise. Ayant un petit rictus qui s'affichait sur mon visage, je fermais les yeux de satisfaction.

Mais malheureusement, oh oui malheur -ce qu'il est casse-pied- il revenu à la charge.. rouvrant les yeux il m'interpella une fois de plus, me demandant pourquoi si je ne me souvenais pas son prénom, je réussissais tout de même à l’appelé Jong Hwa lorsque nous combattons. Et là c'était la sèche totale, le petit fouineur venait de me poser une colle. Je n'avais plus vraiment le choix.. soit je trouvais quelque chose de mieux ou il fallait tout avouer, mais une solution s'offrait encore à moi, fuir, fuir n'importe où mais ailleurs. Mais Joo-Eun ne fuit pas ! Non elle fait face à ses adverses en leur mordant les fesses s'il le faut. Le petit gars voulait tenir mon regard alors je ferais de même, on verra bien qui baissera les yeux le premier et ce ne serait certainement pas moi ! D'ailleurs deux secondes plus tard je venais déjà de gagner il baissa les yeux regardant à coté de moi, ce que je fis aussi cherchant ce qu'il pouvait bien fixer.

- Et ça ? C’est pour te souvenir que je suis un ami et pas un ennemi ?

Oh oh.. je me penchait un peu plus vers l'objet en question, analysant de plus près la chose pointée du doigt. Rhaa si seulement je n'avais pas dessinée à coeur à cet endroit là ! Avait-il compris que c'est un coeur ? Hmm.. oui il doit pas être si bête que ça quand même.. bon heureusement pour moi j'ai l'esprit inventif ! Je me retournais vers lui -une fois de plus- l'air tragique. Allé c'est partit pour le jeu d'acteur, détournement de sujet !

« Oh mon dieu, tu saigne ? Montre moi tes mains ! Tu as du faire une tache en posant tes doigts dessus. »

Je pris ses mains qu'il avait soigneusement posées sur sa table, les examinant de tout le cotés, les pouces, les indes, les majeurs, les annuaires et enfin les auriculaires. Je gardais ses mains entre les miennes cherchant autre chose à dire vu qu'il n'y avait aucune marque qui pouvait laisser croire à mon mensonge sur sa soit-disant blessure. Mais tenir ses mains raviva un étrange sentiment en moi. Un sentiment que j'avais déjà eu l'impression de connaitre.. ses mains étaient chaudes et réchauffaient les miennes. Non arrête Joo-Eun, je ne l'aime plus, ne fais pas attention à ses détails ! Mais mon visage laissa transparaître mon déboussolement, laissant mes deux joues virer au rose. Je retirais immédiatement mes mains des siennes les posant directement sur mes genoux et me retournant vers ma table.

« Non en fait tu n'as rien, tant mieux pour toi. »

Qu'avais-je ? Je sais pourtant que je ne l'aime plus, j'étais même prête à le détester.. pourquoi suis-je comme ça tout à coup ? Suis-je malade ? Je devrais peut être aller à l'infirmerie après le cours. au moins de n'y aller maintenant ? Oh et puis zut. En plus je n'ai toujours pas trouver un mensonge convenable. Devrais-je lui avouer ? Non non Joo-Eun ne s'avouera pas vaincue ! Je dois me ressaisir, oui, il le faut. Toujours le regard dans le vide, la tête tournée vers le tableau en face de moi, j'ajoutais plusieurs minutes après.

« Cette trousse était à Mee Na, elle me la donnée il y a quelques mois, alors peut-être que c'est elle qui a fait la trace. En tout cas ce n'est pas moi. »

Voilà je pense que ça devrait le satisfaire.. dut moins assez longtemps pour que je reprenne mon souffle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Ven 18 Mai - 18:58

Encore un regard noir de la par de notre très cher professeur … M’enfin ce ne serait jamais que le dixième, voir même plus depuis le début du cours. Non, je n’ai pas compté, je dis ça à peu près. Savoir combien de fois le prof à faillit me rappeler à l’ordre m’importait peu. J’avais d’autres chats à fouetter et d’autres affaires à régler, que savoir ce que font les chinois de l’eau du Gange ne m’aiderait pas à résoudre. Par chance, Joo Eun tomba la tête la première. Elle vraiment crût que j’allais la laisser tranquille ? C’est bien mal me connaître … Si y’a bien un domaine dans lequel je savais exceller c’était le cassage de pieds. Oui, je savais très bien être chiant et gamin, honnêtement ça m’amusais de voir les gens s’énerver face à mon comportement. C’était d’ailleurs la principale raison qui me poussait à agir ainsi, l’amusement encore et toujours ? Comment-ça je pensais trop à m’amuser ? J’étais enfermé vingt quatre heures sur vingt quatre dans l’orphelinat, avec quelques heures de permission de sortie, il fallait bien que j’occupe mes journées … Je pus lire sur son visage une expression satisfaite, qui me fit rire intérieurement …

Elle ferma les yeux et c’est à ce moment que je décidais de revenir à la charge. Lui sortant tout pleins de prétexte sur sa soit-disante excuse, puis je pointais le dessin du doigt. Joo Eun sembla d’abord surprise puis elle me saisit les mains, ce qui eu pour effet de me faire légèrement sursauté. Elle les examina sous toutes les coutures, comme-ci elle voulait y relever chaque détail précis. Je ne m’étais pas blessé ?! Qu’est-ce qu’elle racontait … Honnêtement je comprendrais jamais cette fille. J’ai beau la connaître depuis un petit moment et la côtoyer régulièrement pour nos « combats », y’a encore des trucs chez elle que je ne saisissais pas. Quand on disait que les filles sont compliquées, je comprenais vraiment bien pourquoi avec elle … Elle passa au peigne fin chacun de mes doigts, les un après les autres. Puis brusquement elle les lâcha. Joo Eun joignit ses mains sur ses genoux, les joues rougis et l’air légèrement perturbée. J’ignorais ce qui lui arrivait mais j’avais bien l’intention de sauter sur l’occasion pour l’embêter encore plus … Ça promettait d’être vraiment amusant. J’ignorais sa remarque, comme quoi je n’avais aucune blessure. De toute façon je me serais fait mal quelque part je le sentirais, non ? J’avais déjà préparé ce que je voulais lui rétorquer, mais je n’eu pas le temps de prononcer ma phrase, Joo Eun me devança. Mee Na ? Si mes souvenirs sont bons c’était cette fille qui traînait toujours avec elle. Joo Eun et cette Mee Na semblait d’ailleurs assez proche, elles devaient sûrement être de très bonnes amies, mais ça à la limite je m’en contre-fiche. Même si j’avais tendance à me préoccuper des autres, il y avait tout des détails auxquels je ne prêtais aucune importance.

- Et comme par hasard tu as écris mon prénom juste à côté … Après je dis ça je dis rien surtout … dis-je en la regardant droit dans les yeux, à moins que ce ne soit Mee Na qui est écrit tout ça et dans ce cas je ferais mieux d’aller lui demander à elle, t’en pense quoi ?

Je voyais qui était Mee Na de vu, mais on ne s’était jamais parlé. Cependant ça ne m’empêcherais pas d’aller la voir, rien que pour embêter Joo Eun. Et je pense qu’elle me connaissait assez pour savoir que le fait de ne pas connaître Mee Na, ne m’empêcherais pas de mettre ma menace à exécution. Je me tus quelques instants le regard dans le vide. Je savais quoi lui rétorquer mais je voulais laisser durer un peu tout ça, c’était tellement … amusant. Oui, j’adorais cet adjectif, tout ce qui est amusant m’attirait irrésistiblement. Reportant de nouveau mon attention vers Joo Eun, je repensais à sa réaction de tout à l’heure, quand elle avait brusquement lâché mes mains. J’avais bien l’intention de la titiller sur ce point, même si pour être honnête je ne cherchais pas vraiment à savoir pourquoi elle avait réagit comme-ça. C’était juste un prétexte comme un autre pour l’embêter et tuer l’ennuie du cours. Je la regardais avec un petit sourire en coin.

- Je ne savais pas que mademoiselle était sensible au simple fait de tenir les mains d’un mecs, dis-je d’un ton qui laissait clairement comprendre que je me fichais ouvertement d’elle.

Cette phrase m’était venue après l’avoir vu rougir, à force d’enquiquiner tout le monde j’avais tout un stock de blagues drôles –ou pas- et de plan pour rendre la vie impossible à mes petits camarades. Histoire d’appuyer encore plus sur ce point, j’avais posé ma main sur les siennes qui se trouvaient encore sur ses genoux, tout en soutenant son regard. J’avais hâte de voir sa réaction en tout cas, avec elle on peut s’attendre à tout … C’était encore plus distrayant …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Sam 19 Mai - 13:48

Le professeur osa un petit "chut" dans notre direction se contentant de nous regarder plusieurs minutes, peut-être afin de chercher à focaliser notre attention sur lui.. ce qui ne marchait évidemment pas, puisque je lui donnait de faux espoirs en le regardant trois secondes avec mon regard ravageur, cela, avant de reporter mon attention une fois de plus sur les embrouilles que me causait l’espèce d'asticot qui me servait de voisin de table, Jung Hwa.. Espèce de.. RWaaaaaa ! J'vais te bouffer ! Sale fouineur, je sais même plus quoi penser de toi. Dois-je te frapper ou te faire bouffer cette foutue trousse à la c** de mes deux ? Si seulement il y avait un signe qui m'indiquait quel choix est le plus rigolo. Je pense qu'il ne cherche que ça là.. c'est pas possible d'être aussi casse-bonbons si c'est pas pour se prendre une tarte en retour.

Alors que je reprenais mon souffle, serrant les poings afin de m'infliger un self-contrôle "delamortquitue". Oui je luttais vraiment pour pas casser n'importe quoi, je sentais la furie monter peu à peu.. c'était le signe que mon don allait surgir d'un moment à l'autre. Mais je le retenais, tant bien que mal. Je ne voulais pas crée de bazar pour le moment, même si l'idée d'envoyée Jung Hwa à l'autre bout de la classe ne me dégoutait pas tant que ça je ne pouvais pas. Pour la simple et bonne raison que je voulais continuer à écouter ses répliques débiles pour m'agacer. Au moins ça tuait mon temps. Donc écoutant encore une de ses magouilles afin de me faire craquer, et je pense que cette fois-ci il va peut-être bien réussir ce bêta. Non c'est pas un pur hasard d'avoir écrit ça à coté, puisque c'est moi qui l'est fait héhé.. Bah écoute mon petit pote, si t'es si curieux que ça va la voir Mee Na, personnellement j'en ai plus rien à faire, j'peux même l’appeler si tu veux.. C'est ça, j'vais l'appeler tu vas voir, si elle t'engueule pas tu auras de la chance. A cette heure-ci elle doit surement dormir en train de sécher les cours ou traîner dehors à faire je sais pas quoi.. De toute manière je sais qu'elle ne lui dira rien qui soit en sa faveur, je lui en est déjà parlée, elle est au courant de tout, alors elle lui racontera surement un gros bobard aussi frais que les miens. Elle était de mon côté et c'est tout ce qui m'importais.
Je m’apprêtais donc à composer son numéro devant les yeux de mon cher voisin, prenant mon portable de ma poche de jean, le posant sur ma table bien en évidence et tapant les chiffres les uns après les autres.

Mais Jung Hwa me coupa dans mon élan, me posant sa main sur la mienne, qui était restée sur mon genoux. Si j'étais sensible au fait qu'un garçon me tienne les mains ? Evidemment que non ! Non, non et non ! Mais toi.. toi.. ce n'est pas pareil, si seulement tu savais, arrêterais tu ? Serais tu à quel point je lutte de te coller mon poing dans ta petite tête ? Non.. évidemment que non.. Pfffiou faut vraiment que je fasse tout toute seule. Heureusement pour moi j'avais retrouvée mes esprits depuis que je lui avait pris les mains alors je pouvais lutter plus facilement contre mes sentiments enfuis cette fois-là.

Je lui pris sa main, le regardant droit dans les yeux avec un regard flamboyant, flamboyant de quoi ? A vous de voir, moi je pencherais plutôt pour la haine. Je m'approchais de son visage petit à petit.. un peu plus près.. toujours un peu plus.. Je suis proche de son visage si je m'avance un peu plus ça sera bon. Mon coeur battait à cent à l'heure. J'entendais le "boum boum" s'intensifier dans mes oreilles. Puis j'entrouvrit ma bouche. La collant à son oreille. Mon murmure ne se fit pas attendre,je lui plaçait une jolie phrase déjà préméditée au creux de son oreille.

« Les rôles pourrait s'inverser Jung Hwa, alors prend garde à toi. »

Était-ce assez ambigus pour que la peur s'installe en lui ? Non ? Tant pis dans ce cas là je serais obligée de le séquestrer.. mwahahahaha que je suis sadique.
Je lui fis un baiser sur la joue et retourna à ma place. L'instituteur me regardait bizarrement et j'en avais rien à faire, mais alors fichtrement rien à faire. S'il voulait me virer de son cours il n'avait qu'à le faire, je pourrais enfin sortir de ce taudis. J'irais surement au bar afin de m'ingurgitée des litres d'alcool pour oublier cette matinée bien désastreuse.. J’emmènerais peut-être Jung Hwa histoire d'avoir la satisfaction de le prendre en otage et de le forcer à boire avec moi. Peut-être ne tient-il pas bien l'alcool, dans ce cas ce serait vraiment drôle de le voir saoul. Est-ce qu'il ferait des trucs tordants ? Encore plus marrants que d'habitude ? Ahah faudrait que j'essaie un jour. Je m'amusait donc à imaginer toutes ses scènes fantastiques en cours d'histoire-géographie.

Je ne sais pas ce que pensais Jung Hwa de moi, mais j'aurais bien voulu lire dans ces pensées, juste histoire de savoir ce qu'il avait bien pu penser quand je m'étais approchée de lui. Ouai, ce serait vraiment drôle. Cette journée serait-elle finalement amusante ? Qui sait ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 20 Mai - 13:42

La pousser à bout c’était vraiment trop drôle … La voir bouillonner de l’intérieur était vraiment amusant. Cependant je devais quand même faire attention à ce que son don ne se déclenche pas, il manquerait plus qu’elle envoie valser une table à l’autre bout de la classe ou même moi, car après tout je suis la source de son énervement … Joo Eun serra les poings. J’aimais être casse pied, surtout avec elle. De toute façon depuis le temps je pense, qu’elle devait avoir deviné que la pousser à bout était devenu un « jeu » pour moi et ce point devait l’énerver encore plus … À trop jouer avec le feu on finit par se brûler et avec Joo Eun cette phrase s’appliquait plutôt deux fois qu’une, quand elle s’énerve et que son don ressort, un conseil courrez vite vous cacher. Elle sortit son portable et commença à taper un numéro. Si le professeur la voyait, elle pouvait être sûre d’être renvoyée du cours, mais pour le moment il semblait beaucoup trop occupé à faire fonctionner le rétroprojecteur pour nous prêter une quelconque attention. Joo Eun posa son téléphone sur la table et je pus lire le contact qu’elle cherchait : Mee Na. Elle allait donc appeler sa grande amie. Super. Ça nous avancerait à quoi, hein ? C’est ce moment là que je choisis pour faire mon petit manège. J’eu le droit à un regard noir de la part de ma voisine. De toute façon je m’y attendais …

Cependant ça n’eu pas l’effet escompté. J’espérais déstabiliser Joo Eun encore plus et ainsi joué de cette faiblesse, mais elle semblait beaucoup plus sûre d’elle que l’instant précédent. Elle prit ma main et tout ce que je fus capable de faire, c’était de lui adresser un regard surpris. Elle me fixait droit dans les yeux sans ciller et ses yeux brillait de … Colère, oui je pense que ça devait être ça. Joo Eun approcha son visage du miens, toujours un peu plus au fur et à mesure des secondes qui passaient, instinctivement je reculais, mais elle se rapprochait toujours. Jusqu’à avoir ses lèvres à quelques centimètres de mon oreille. Je restais là, incapable d’émettre le moindre son ou d’esquisser le moindre geste, sa main tenait toujours la mienne. Les rôles pouvaient s’inverser ? Parce qu’elle avait l’intention de me pousser à bout comme je me plaisais tant à le faire avec elle ? Sauf qu’elle oubliait un détail, je ne m’énervais pas pour un rien MOI, contrairement à certains … Bon ok ce n’était peut-être pas rien, mais je demandais juste à m’amuser un peu, pour oublier l’ennuie mortel de ce cours, ce n’est pas un crime, si ? Il fallait qu’elle apprenne un peu l’humour elle … Les lèvres de Joo Eun se posèrent brièvement sur ma joue et elle regagna sa place, tout en lâchant ma main. Je déglutis. Il lui prenait quoi ? Ouais, y’avait aucun doute, Joo Eun devenait folle. Ou alors elle voulait jouer … Super. Le professeur qui avait finis de se « battre » avec le projecteur, nous regardait bizarrement. En même temps … Qui avait déjà vu un de ses élèves en embrasser un autre sur la joue en pleins cours, on était plus en maternelle … Mais il nous regardait avec un peu trop d’insistance. Je regardais le professeur droit dans les yeux et malgré moi des mots sortirent de ma bouche … J’aurais mieux fait de la fermer, m’enfin bon …

- Quoi ? Ce n’est pas comme-ci elle venait de me rouler une pelle.

Ouais, j’avais claqué ça comme-ça. Il soupira. Il ne comptait même pas me punir ou même m’exclure de cours ? Nan mais j’hallucinais quoi … Et après on dit que la jeunesse est mal éduquée, bah en même temps si les adultes –qui sont CENSÉS nous montrer l’exemple- n’exerçaient même pas leur autorité … Bon, dans un sens ce n’était pas moi que ça allait déranger. Je venais une fois de plus de me faire remarquer, tous les regards étaient tournés vers moi, avant que le professeur ne reprenne sa leçon sur les fleuves d’Asie. Moi et ma grande-gueule. Enfin c’était à voir … Devant les professeurs je faisais le malin, mais il suffisait de me mettre devant la brute épaisse de l’orphelinat pour que j’abdique en un clin d’œil … Donc grande-gueule, ouais mais ça dépendais avec qui et dans quelles circonstances … Je tournais la tête vers Joo Eun, avec le même regard surpris que tout à l’heure et le professeur me fusilla du regard.

- Vous deux la prochaine fois c’est la porte, compris ?

Ah bah, ce n’était pas trop tôt, enfin un peu d’autorité dans ce monde de bisounours. Enfin, j’étais mal placé pour dire ça. Je maugréais un pauvre « oui », en soit pas du tout convaincant et dès qu’il eu le dos tourné, je reportais mon attention vers Joo Eun. D’habitude c’était moi qui avait se genre de réaction à faire des bisous et des câlin à tout le monde, elle, n’avait pas du tout ce genre de personnalité, ça se saurait sinon. Quoique je n’aie jamais eu ce genre d’attention envers elle, je préfère lui envoyer des objets en pleine figure, c’était plus divertissant. N’empêche que je ne savais pas quoi penser de ce qu’elle venait de faire …

- Je peux savoir à quoi tu joue ? demandais-je tout bas.

Et c’était moi qui disais ça … Après le cirque que je venais de faire … Stupide, ouais je vous l’accorde. Mais euh … J’ai tendance à me laisser dépasser par l’évènement et ce qu’elle venait de faire, me laissais perplexe. Je ferais peut-être mieux de prendre sa menace au sérieux au lieu de faire le clown …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 20 Mai - 15:54

Oh sa réaction était si craquante.. sa petite bouille étonnée, je ne m'en lassait pas du tout. Ses grands yeux bruns écarquillés me regardant dans la plus grande consternation me remplissait d'une joie inégalée jusqu'à maintenant. Voir son regard brillant, perdu, cherchant une réaction de ma part était vraiment plus que jouissif. Avais-je enfin réussis mon coup ? Allait-il me fiche la paix ? Ou ai-je gagnée la partie ? Ce jeu entre nous, je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ça va devenir une chose habituelle à chaque cours. Mais puisque la partie avait commencée rien ne pourrait l’arrêtée avant qu'un de nous n'ai gagné. C'est la règle. Une autre version de Jumanji, une sorte de "A celui qui fait craquer le premier", craquer, dans tout les sens du terme j'entend bien. Le son de son déglutissement me parvins, n'augmentant que ma satisfaction personnelle..

Mais le professeur n'était plus du tout occuper à régler sa machine vrombissante, l’espèce de condensé de technologie qu'on appel "rétro-projecteur". Notre vieil instituteur nous regardait tout les deux et cette fois-ci je crois bien que c'était avec une moue d'une demi-seconde ou il fis un petit "Oh !".. ce qui me fis lâcher un petit gloussement mal retenu dans ma gorge, cela en plus de voir sa tête de rat décomposé, je ne pouvais pas m’empêcher de rire intérieurement. Alors mon voisin de table le regardait à son tour, tout comme moi je le faisais, mais lui n'étais pas seulement spectateur de cette scène burlesque, il en devenait le principal acteur.. Il venait de lui lancer une phrase qu'il aurait mieux fait de garder pour soi.. Décrivant à tout nos autres camarades de classe ce que je venais de lui faire. Outch' ils nous regardaient tous sans exception maintenant. C'était nous le clou du spectacle. Oui Jung Hwa, je ne t'ai pas embrassé, seulement un baiser, mais étais-tu obligé de le dire à tout le monde, franchement ? Qu'est ce qu'ils pouvaient bien en avoir à faire eux d'ailleurs !? Hein ?.. Leurs yeux rivés sur moi me déstabilisait un peu, mais j'ai une réputation à soutenir. Alors je les regardais tous, un par un, tirant ma langue dans leur direction. Ça ne les fis pas taire pour autant mais au moins certains que j'avais déjà quelque peu intimidés baissèrent les yeux en me voyant faire.

L'enseignant nous visa une fois plus dans sa ligne de mire lorsque Jung Hwa s'apprêtais à me parler. Il allait nous virer tout les deux du cours ? Ahahahahah ! La blague.. Je pourrais mettre mon plan du bar a exécution ? Héhé qu'il le fasse s'il s'en sentait d'humeur, personnellement ça me ferais ni chaud ni froid. Et Jung ? Je ne pense pas que ça ne lui fasse quoi que ce soit non plus, mais il n'osa rien, se rabaissant comme un toutou à répondre un "oui" à peine audible. Mais ça ne l’empêcha pas de continuer à tenter de me parler dès que le prof' eu le dos tourné. "Je peux savoir à quoi tu joue ?" me demanda-t-il en murmurant. A quoi je joue ? Beinh tu as la réponse dans ta question banane ! Je joue.. tout comme toi tu le faisais il n'y a pas deux minutes. Est-ce trop difficile à comprendre ? En plus je t'ai avertis.. Mais ce qui était drôle c'est qu'il devait surement être déstabilisé pour me le demander lui-même. Je sais qu'il n'est pas du genre à ne pas réfléchir. Alors je m'approchait un peu de lui pour ne pas a avoir a hausser le ton pour qu'il m'entende.

« A ton avis ? J'essaie de te séduire. » lui avouais-je.

Puis posant ma main sur sa cuisse je lui demandais si "ça marche ?" si mon charme opérait, où si seulement il était déconcerté, ce qui pourrait être assez drôle.
Pendant que le professeur avait le dos encore retourné j'empoignais ma table la rapprochant petit à petit, le plus silencieusement possible de celle de moi voisin, je pourrais l'harceler encore plus comme ça, ahah. Cette pensée m'enchanta. Ensuite je déplaçais ma chaise, me rapprochant du corps de Jung Hwa, gardant toujours ma main empoignée à sa cuisse droite. Me prendrait-il pour une fille facile si j'osais faire quelque chose de plus ? Hmm.. tout dépendrais de la situation j'imagine.
Le professeur se retourna ensuite vers ses élèves et nous regarda une fois de plus, je pense qu'il devait nous avoir à l'oeil. Un de ses sourcils se haussa, là je crois que c'était le signe qu'il avait vu que je m'étais rapprochée. En même temps c'était pas trop compliqué à voir puisqu'il ne restait qu'a peine une trentaine de centimètres entre nous deux. Un petit soupir sortit de sa bouche et il continua tranquillement son cours. Ouf' je pourrais continuer le jeu sans qu'il ne nous vire pour le moment. Alors, qui allait gagner ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 20 Mai - 18:51

Le fait que mon visage soit un véritable miroir sur mes sentiments, ne m’aidait pas du tout à l’instant présent. Ma mine surprise et mes yeux écarquillés semblaient faire grandement plaisir à Joo Eun. Je n’aimais pas du tout ça … Je ne la laisserais pas gagner, c’était hors de question ! Sinon j’en entendrais parler pendant des jours, voir des semaines. À chacune de nos rencontre, elle se ferait le plaisir de me rappeler comment elle m’avait battu à notre petit jeu en cours d’histoire, ça la réjouirait beaucoup trop … C’était définitivement hors de question ! Joo Eun gloussa quand le professeur nous fixa en soupirant … Elle fusilla toute la classe du regard en leur tirant la langue, s’attardant sur les plus tenaces, avant que tout le monde n’ait replongé sa tête sur son cahier et le prof repris le cours. Si ma petite intervention l’avait déstabilisé tant mieux … Même si ça n’avait pas été volontaire, au moins ça avait fonctionné. Elle s’approcha encore de moi, comme il y avait à peine deux minute et j’eu la même réaction de recule, mais elle ne vint pas coller ses lèvres contre mon oreille. Joo Eun s’approcha tout de même à une distance respectable, pour que je puisse l’entendre sans qu’elle n’hausse trop le ton. Cependant sa réponse j’aurais préféré ne jamais l’entendre … Ouais j’aurais voulu à cet instant précis, que mon injection m’ait rendu sourd … Je levais vers elle le même regard surpris que quelques minutes auparavant. Je savais que cette réaction de ma part lui ferait que trop plaisir, mais je ne pouvais pas réagir autrement et comme chacun de mes sentiments se lisait sur mon visage, j’étais bel et bien foutu. Me séduire ? Mais elle avait perdu la tête … Comme je le disais, notre pauvre Joo Eun était devenu folle … Si seulement. Elle voulait me tester, me pousser à bout et elle me connaissait assez bien pour y arriver, la preuve … Mon cerveau marchait à cent à l’heure, cherchant à tout pris un moyen de riposter comme il se devait, mais rien ne me venait. Ma capacité à réfléchir était comme mise sur pause et j’étais incapable d’appuyer sur le bouton play. Je me contentais de la dévisager d’un regard perdu. Elle s’approcha encore et cette fois-ci je n’eu pas le reflexe de reculer, comme j’avais fais précédemment. Grave erreur. Sa main vint se placer sur ma cuisse droite, geste qu’elle accompagna de deux mots, mais qui avaient leur effet. Je l’observais approcher sa table. Non ! Je ne me laisserais pas déstabiliser … Je secouais la tête comme pour me ressaisir et plongea mon regard dans le siens.

- Ça ne t’as pas suffis que je fasse remarquer à tout le monde ton petit geste de tout à l’heure ? Tu veux en plus que je les prévienne que tu me dragues en cours ?

J’avais accompagné ma phrase d’un petit sourire en coin. J’espérais au moins qu’elle me connaissait assez pour savoir que j’en étais totalement capable … Rien que pour lui casser les pieds, je ne me dégonflerais pas. Sa table était maintenant à une trentaine de centimètres de la mienne et sa main toujours fermement accrochée à ma cuisse. Le professeur se tourna vers nous et sembla surpris, il haussa même un sourcil. Dans un sens, la situation pouvait paraître ambigüe, à part pour Joo Eun et moi, qui ne faisions que jouer. Drôle de jeu, je vous l’accorde mais … On fait avec ce qu’on a non ? Y’a pas vraiment trente six mille façon de s’amuser en cours … Si ? Il fallait juste avoir un voisin qui était près à jouer … Parfait pour nous deux c’était plutôt bien parti. Je pris sa mains et la repoussa sans aucune délicatesse.

- Ce n’est pas que tu me dérange, mais je ne laisse pas n’importe qui poser ses sales pattes sur moi, dis-je en la défiant du regard.

Je me redressais un peu sur ma chaise, comme pour me donner une allure plus "fière".

- Et puis nous sommes en cours, un peu de tenu voyons …

Le ton sur lequel j’avais prononcé cette dernière phrase était plein d’ironie et légèrement hautain. Ah, ce que j’aimais me moquer d’elle et la chercher … Heureusement que Joo Eun était là, sinon les cours d’histoires seraient vraiment d’un ennuie mortel …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Mar 22 Mai - 17:41

Je n'aurais jamais pensée que cela marcherait aussi bien. Non, vraiment. C'était juste un coup bluff, mais apparemment j'avais plus que bien visé dans le mile. A peine avais-je prononcée le mot "séduire" qu'il releva la tête avec la même expression qu'auparavant, une expression à la fois surprise et décontenancée. Ses grands yeux écarquillés me regardant avec une stupeur à en faire rire plus d'un. Je pense qu'à ce moment il ne savait plus quoi me dire, la preuve quand j'avais demandé si ça marchait il n'a rien répondu, toujours à me regarder avec cette moue vraiment trop rigolote. Même pas une réaction de sa part du style "J'attend de voir" ou autre, c'était plutôt décevant malgré sa tête qui reflétait toutes ses émotions comme à son habitude. Et là son émotion du moment était : "Qu'est tu raconte sa folle, je suis tellement surpris que j'arrive pas à cligner des yeux"...bref humour vaseux. Cependant il secoua sa tête puis son regard repris une lueur éclatante, lueur qui me fis frissonner, un instant j'avais la sensation d'être en face d'un tueur à gages.

Si ça ne m'as pas suffit de me faire remarquer ? Hé bien pas que ça me déplaise vraiment, non.. J'aime me faire remarquer quand il le faut. Alors tu voudrais prévenir tout le monde ? C'était ça ton plan ? Je restais évasive à sa réflexion, réfléchissant de mon côté aux conséquences que cela pourrait avoir. Tout le monde se retournerait surement s'il lançait -pas discrètement comme à son habitude, exprès pour m’énerver- tout haut une phrase du style : "Joo-Eun arrêté de me tripoter !".. Serais-je prise pour quelqu'un de facile ? Pour une violeuse ? Pire pour une perverse ? Quoi que.. je le suis peut-être un peu il faut l'avouer, même si je garde ça pour moi. Et puis après tout qu'est ce que ça pouvait bien me faire ? Y'a-t-il une honte a toucher la cuisse de quelqu'un ? C'est pas comme-ci je le caressais autre part.. vous voyez ce que je veux dire. Et pour lui c'est plutôt un avantage, se faire toucher par une jeune fille plus âgée que soit, il devrait se sentir flatter. En tout cas pour ma part je le serais si j'étais lui. Qu'il le dise allé, je n'en ai rien à faire, je m’intéresse bien peu à ce que les autres peuvent penser de moi, surtout quand un coup bien placé peux leur faire changer leur opinion sur moi.

« Et bien vas-y, qu'est ce que tu attend ? Si tu le dis alors moi j'ajouterais qu'on sort ensemble. »

Son petit jeu n'avait pas du tout marché avec moi, ma confiance en moi avait bien plus augmentée qu'au départ de cette journée. Peut-être était-ce parce que je me sentais plus vivante au fur et à mesure, plus réveillée.. La classe devait vraiment ce demander ce qu'on foutait, même si il n'avait rien dit pour le moment, j'avais remarquée que plusieurs de nos camarades nous regardaient de façon étrange de temps à autre, se retournant deux secondes le temps d'examiner l'évolution de la scène et retournant à leur cours juste après, par peur que je ne les mange ? Me sortant de mes pensées, il se débarrassa de ma main en la repoussant sans aucunes compassion pour elle, l'envoyant valser dans le vide. Quoi, quoi ? Je suis n'importe qui pour toi ? Tu te fiche de moi, avoue ! Non mais, sale morveux si tu savais seulement les efforts que j'ai fais pour ne pas te détester pendant toutes ces années et tu ose dire que je suis n'importe qui.
Mes sourcils se froncèrent directement, le fusillant du regard, su mes yeux étaient des fusils je l'aurais tué déjà trois-cents fois. J'vais te montrer si je suis personne, ouai ! Quand on défie Rhee Joo-Eun il vaut mieux en assumer les conséquences mon petit gars.

Nous sommes en cours ? Oui oui je le savais bien, pas besoin de te redresser pour faire "genre", entre nous on sait bien que tu n'es pas de ce style là. Ah c'est parce que tu veux de la tenue ? J'vais t'en donner de la tenue.. Même si tu étais ironique, fais attention a ce que tu dis mon coco. Tandis que je le regardais toujours avec ce regard empli de haine, qui se changea peu à peu en un regard plus triste.

« Alors je ne suis pas assez bien pour toi ? » lui demandais-je en serrant ma main sur mon genoux

Très bien alors peut-être que cela est plus distingué pour monsieur. Je me mis à coté de ma chaise, sans me lever, en restant accroupie par terre, j'avançais jusqu'à Jung Hwa. Une fois à sa hauteur, toujours accroupie, je posais un genoux à terre lui prenant sa main entre les miennes, le regardant dans les yeux avec un petit sourire enthousiaste.

« Veuillez me pardonner monsieur pour l'acte que je me prépare à faire. »

Je lui embrassais sa main puis remontais légèrement plus haut, au niveau de son poignet et fis de même. J'avais la sensation bizarre d'en désirer d'avantage, mais je ni fis pas trop attention. J'étais cachée par le gros balèze de notre classe alors je n'avais rien à craindre du professeur. C'était plutôt la tête de mon ami que j’appréhendais, je me demandais comment il le prendrais et j'avais hâte de voir sa réaction. Peut-être une moue digne de ce nom ? Un rejet ? Un coup de mon doux visage ? Une marque d'affection ? Hmm.. je m'imaginais déjà de nombreuses scènes.

Puis j'aperçut en coin un élève qui nous regardait, je le surnommait tête d'endive parce qu'il était mou, comme bah comme les endives. Il ne tournait même pas la tête quand le prof' le rappelait à l'ordre, toujours à nous espionner tel un ninja rebelle. Qu'est ce qu'il pouvait bien avoir ? Je tournais ma tête vers lui, lui lançant un regard noir et lui montrant mes dents en lançant un grognement. Étrangement il se retourna directement. Ahah ce que j'aimais martyriser les orphelins. Tout comme Jung Hwa.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Mar 22 Mai - 20:27

Comme je l’avais si bien prémédité, ma réaction combla de joie notre chère Joo Eun. Ça se voyait à son sourire et je pouvais vous dire que je le détestais ce sourire. Elle avait gagné une bataille, mais pas la guerre ! Loin de là ! Je ne me laisserais pas faire … Je repris vite mes esprits. Elle réfléchit quelques instants, mais sa réponse à mon attaque ne se fit pas attendre. Qu’on sortait ensemble ? Ah la bonne blague … Non, elle était sérieuse … Du moins c’était ce que je pensais. Connaissant Joo Eun elle en était tout à fait capable. Je voyais déjà la tête des autres élèves et du professeur, si je disais à voix haute que Joo Eun me « tripotait » et qu’en suite elle claquait qu’on sortait ensemble … J’en riais déjà, à tester ? Oui, oui j’étais sérieux. Oh ! C’est bon, je voulais juste rigoler. Je passais mon temps à ça de toute façon … Je ne cherchais que l’amusement dans tout ce que je faisais. J’étais incapable de rester sérieux, à part si la situation l’exigeais, mais là on était parti beaucoup trop loin pour faire demi-tour et puis de toute façon je n’avais pas envie d’arrêter de jouer. Je la défiais du regard.

- Cap ? demandais-je tout simplement.

De toute façon peu importe ce qui se passerais, Joo Eun ferait taire les bavard, je la connaissais bien pour le savoir. En tout cas elle semblait prendre de plus en plus confiance, très bien on pourrait pousser le jeu encore plus loin … Oui, parce que là ça ne faisait que commencer. Moi en tout cas j’étais prêt à aller plus loin et Joo Eun me suivrait sans doute. Je sentais les regards sur nous, en même temps … Je serais spectateur de la même scène, je me demanderais très sérieusement ce qui se qui se passait dans la tête de mes camarades. On devait passer pour des fous, mais j’assumais, alors bon …

Je repoussais sa main sans aucune compassion. Elle fronça les sourcils et me lança un nouveau regard noir de la part de Joo Eun, limite si elle aurait pût elle m’aurait tué rien qu’avec ses yeux, mais elle n’avait pas ce pouvoir. Elle avait juste une force surhumaine. Enfin juste … C’était déjà pas mal, vous me direz. Sauf qu’avec Joo Eun il y a longtemps que j’aurais dus apprendre à réfléchir avant de parler … Elle était capable de vous prendre au mot et de faire un truc auquel vous ne vous attendiez pas … Un exemple ? Suivez ce qui va suivre … J’avais redressé les épaule et avais un air sérieux, pour me moquer d’elle. Son regard devint peu à peu, plus triste. Peut-être y avais-je été un peu fort ? Je n’aurais peut-être pas dus la repousser aussi radicalement, même pour rire ? Je suis du genre à complètement me foutre des conséquences, par contre si je blessais quelqu’un j’avais tendance à m’en vouloir … Elle susurra, qu’elle n’était pas assez bien pour moi et je la regardais d’un air désolé.

- Je … dis-je avant de m’interrompre, en fait je ne savais pas quoi répliquer et de toute façon sa réaction coupa court à toute réflexion de ma part.

Elle avait prit mes paroles au pied de la lettre et la voilà à genoux à mes pieds. Cette fille avait pété un boulon, moi je vous le dis. Bon en même temps je cherchais, mais de là à aller se foutre un genou à terre devant moi ?! L’expression surprise qui se retrouvait très souvent sur mon visage ces dernières minutes, refit son apparition. Je m’attendais à tout sauf à ça. J’avais oublié notre petit jeu et le défis que je lui avais lancé à peine quelques secondes plus tôt. Joo Eun prit ma main. Je lançais un regard inquiet vers le professeur, mais le gars qui était devant elle, la cachait suffisamment. Tant mieux. Pare que là c’est même plus pour des fous qu’on passerait … Elle me regardait d’une façon que je n’appréciais que trop peu … S’excuser ? Je n’eu pas le temps de me demander pourquoi, qu’elle embrassa ma main avant de remonter jusqu’à mon poignet. Instinctivement je retirais vivement ma main d’entre les sienne et la regardais assez bizarrement. Elle m’énervais à toujours trouver LE truc pour me faire réagir, à force de « combatre » contre moi, elle avait appris que me prendre par surprise n’était jamais très bon pour moi. Je ne savais pas trop quoi faire, ni comment régir. J’observais Joo Eun rabatte le caquet discrètement à un élève qui nous observais avec un peu trop d’insistance et baissais la tête sur mon cahier. Je devais trouver un truc et vite … Je ne m’avouerais pas vaincu. Et je décidais que c’était maintenant que je devais mettre en place mon petit « test » ou « défi », vous savez ce dont j’ai fait allusion tout à l’heure … Serait-elle capable de balancer que nous sortions ensemble ? À tous les coups oui, je jouais avec le feu et je sentais la brulure au second degré là, m’enfin bon … Au moins je n’aurais pas l’air stupide à fixer mon cahier sans trouver quoi dire …

- Je t’ais déjà dis d’arrêter de me tripoter en cours … lançais-je d’une voix volontairement audible pour que tout le monde entende.

J’accompagnais mes paroles d’un regard vers Joo Eun. Un regard qui la m’était au défi de riposter, elle le relèverait sans aucune hésitation la connaissant … Après peut-être que je me trompe totalement et que je ne la connaissais pas si bien que ça. Je la regardais avec insistance, ne prêtant pas du tout attention à tout les regards tourné vers-nous. Était-elle prête à continuer de jouer ? La partie venait de recommencer et les cartes étaient entre ses mains …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 27 Mai - 16:04

Il n'avait pas fini sa phrase.. comme si je l'avais perturbé tout d'un coup, que je sois si émotive l'est surpris au point de ne pas savoir quoi dire. D'avoir interrompu sa phrase n'ayant le temps de dire seulement un mince "je". Puis ensuite quand je fis mon petit jeu d'actrice, lui embrassant la main et le poignet il eu encore une fois cette tête si drôle, la surprise, elle se lisait partout sur lui. Autant dans le regard qu'il me lançait que lorsqu'il retira sa main d'un geste brusque après que je l'ai baisée. Ses yeux renvoyèrent tout aussi bien l'incompréhension que l'étonnement. Là il cherchais, il cherchais un truc à dire, un truc à me balancer pour que ce soit à son tour d'avoir les cartes sur table, que ce soit lui le maître du jeu, qu'il reprenne les choses en mains et que je sois une fois de plus dans une mauvaise posture.

- Je t’ais déjà dis d’arrêter de me tripoter en cours …

Alors il avait osé.. Il l'avait enfin fait sa minable menace. Je fus étonnée c'est vrai qu'il l'a mette en application si vite, mais après je me suis dis qu'il pimentait le jeu et que finalement ce n'était pas plus mal. Mais j'avais quand même eu cette petite moue sur mon visage décomposé après ce qu'il vient de dire ou plutôt crié à toute la classe pour qu'elle puise bien l'entendre. Tout le monde se retournait dans notre direction d'ailleurs, nous épiant avec leur grand yeux ouverts, attendant qu'il se passe quelque chose. Même le professeur nous regardais.. J'avais eu peur qu'il ne nous renvoie mais apparemment il était seulement spectateur de cette pitoyable comme tout les autres. Alors c'était ça le cap ? Tu vas voir, évidemment que je le relève ton défis ! Déjà je ne veux pas perdre et en plus j'étais dans une position où je n'avais pas trop le choix de faire quoi que ce soit d'autre sans que l'on vienne m'emmerder pendant un moins deux semaines à me demander ce que je faisais avec Jung Hwa. Là j'aurais vraiment pétée un câble et je pense qu'il y aurait eu des morts.

Je me redressais, me relevant, retirant mon genoux du sol en me tournant vers Jung Hwa avec un sourire malicieux, le genre de sourire le plus pervers que je pouvais sortir. Alors je pris mon voisin par son menton, le chevauchant avec un regard flamboyant.

« Allons mon chéris, hier soir t'aimais bien ça. » dis-je sur un petit ton ironique

J'entendis derrière moi un espèce de "Oh" que tout les élèves lâchèrent en même temps. Quoi ? Y'avait pas de quoi être choquer, c'est des choses qui se font entre personnes responsables. Je m'approchais de son visage lui attrapant par l'autre main son bras afin qu'il ne puisse me repousser. Ma bouche se colla à la sienne dans une vague de chaleur qui me fit frissonner, me faisant louper un battement de coeur. Toutes sortes de sensations montaient en moi. Après être restée comme cela pendant plusieurs secondes je me retirais reprenant mon souffle lentement. Je continuais de regarder Jung Hwa comme si j'ai désirais d'avantage, le désir montant en moi, mais je me retournais vers mes camarades et annonça ma nouvelle situation, tout comme celle de Jung Hwa à cet instant précis.

« On est ensemble ne vous en faites pas pour lui. »

Alors je m'assis sur les genoux de mon nouveau prétendant visant le prof de mon sale regard noir, il ne broncha pas trop cependant, reprenant son cours en tentant de calmer la classe en admiration et qui chahutait complètement. Plusieurs nous demandais depuis combien de temps nous étions ensemble et tout le toin-toin habituels qu'on demande aux nouveaux couples en vogue à l'orphelinat. Moi je mis ton mon poids sur les genoux du mon nouveau copain pour bien l'énerver et pour qu'il est plus de mal à me dégager de ce fauteuil confortable qu'il me faisait. Je repensais au baiser que je venais de lui donner, ou plutôt de lui forcer, si j'avais pu et surtout si j'avais osée je lui aurais surement rouler une pelle rien que pour en boucher un coin aux autres. Ça aurait été tellement drôle de voir leurs tête. Puis il faut avouer.. je suis sûre qu'il aurait détester ça et rien que pour ça je l'aurait fait, voir son amertume en me regardant, c'était bien trop jouissif.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 27 Mai - 19:40

Après que j’ai lancé ma phrase, tous les regards se tournèrent vers nous. Même le professeur nous observait et mon regard mettait clairement Joo Eun au défit. Elle avait toujours cette mine, de quand elle avait vu mon visage décomposé. En même temps elle avait le chic de visé au bon endroit pour me déconcerté et me faire perdre mes moyens pendant quelques secondes. Elle savait jouer. Dans un sens ça n’en était que plus intéressant. À quoi bon s’amuser avec quelqu’un qui se dégonflait à la moindre difficulté ? Quelle utilité ? Aucune, on était d’accord. Pour ce n’était qu’un jeu, tout ce qui se passerait dans cette salle y resterais une fois le cours, finis, absolument tous, même si les autres imbéciles de la classes colportaient des rumeurs. J’imaginais que Joo Eun devait penser la même chose. Après tout si ça les amusaient de raconter des potins, c’était leur délire et honnêtement je m’en fichais. Les gens pouvaient penser ce qu’ils voulaient, tant que moi je sais ce qui se passais réellement. Même si tout le monde tombait dans le panneau, ceci ne restait qu’un jeu à mes yeux. Rien de plus qu’un simple divertissement. Pendent une demi-seconde, Joo Eun sembla surprise que j’avais osé dire ces mots, mais j’imaginais qu’elle devait être satisfaite, le jeu continuait après tout. Je jetais un regard circulaire dans la classe, personne ne nous lâchait des yeux. Comme-ci ils regardaient tous une pièce de théâtre et qu’ils étaient complètement pendu au fil de l’action, qu’ils voulaient avoir la suite au plus vite. Joo Eun se relevait. Allait-elle dire, comme elle l’avait promis, que nous étions ensemble ? Ou se dégonflerait-elle ? J’opterais plus pour la première option, personnellement. Cependant je n’aimais pas son sourire … Elle s’apprêtait à faire quelque chose que je n’allais pas apprécier, je le sentais. Elle prit mon menton en me regardant d’un regard flamboyant. « Mon chéri » ? Je riais intérieurement. Voilà c’était fait. Elle venait de clamer haut et fort que nous étions en couple. C’était faux évidemment, mais tout le monde semblait y croire. J’aimais bien quoi, hein ? On se demandait bien. Enfin moi ce qui me faisait marrer c’était les autres qui devaient se torturer les méninges à force d’imaginer justement ce qui se tramait entre nous deux. Ils lâchèrent tous un « Oh ! » de consternation. Choqués pour si peu … Ce n’était que des mots et ils y croyaient. Enfin bon je disais ça mais naïf comme j’étais, à leur place j’y croirais aussi. En tout cas, de notre point de vue à Joo Eun et moi, leur crédulité était à se tordre de rire. Bande d’idiots …

Je pensais qu’elle allait me lâcher puis retourner à sa place après avoir balancer sa petite révélation d’un ton ironique, mais non elle tenait fermement mon menton entre sa main. Je n’aimais pas ça du tout. Je m’apprêtais à enlever sa main, mais elle fut plus rapide et s’approchait dangereusement de moi. Joo Eun attrapa mes poignets pour je ne puisse pas la repousser. Je sentais le coup fourré et j’avais vue juste … Elle plaqua ses lèvres contre les mienne et je ne pus réprimer un sursaut. Je m’étais imaginé des tas de scénarios ou de réactions de sa part, mais ça … Non, honnêtement je n’avais pas imaginé qu’elle puisse faire une telle chose. Pas que je n’avais jamais embrassé de fille, ça m’était déjà arrivé, mais … Pas aussi brusquement et surtout j’étais consentant quand c’était arrivé. Mes yeux devaient être ronds comme des billes et si je continuais à avoir l’air aussi surpris, les autres ne seraient plus dupes bien longtemps et le jeu perdrait un peu de son intérêt. Je fermais donc les yeux, pour faire style que ça ne me dérangeais pas du tout, bien au contraire, mais dans le fond je bouillonnais. Oh oui, j’aurais bien repoussé Joo Eun comme elle le méritait et sans retenir ma force, je l’aurais bien poussé quitte à ce qu’elle tombe par terre, j’en avais rien à faire honnêtement. Elle se recula enfin et je me retins de lui crier dessus pour lui demander ce qui lui prenait. Je prenais sur moi, pour ne pas que ma colère ne transparaisse sur mon visage, car comme vous avez pus le remarquer tout se lit sur mon visage. Cependant je ne pus m’empêcher de gratifier Joo Eun d’un regard noir. Regard que j’emploie très rarement, mais des fois y’a pas d’autre solution.

Elle regarda toute la classe et annonça tout à fait normalement, qu’ils n’avaient pas à s’en faire vu qu’on était ensemble. Bah voyons … Joo Eun s’assit sur mes genoux en mettant bien tout son poids, elle le faisait exprès cette fourbe … Je n’avais qu’une envie me lever, la faire tomber par terre histoire que tout le monde s’esclaffe et qu’elle soit gênée. Quoique qu’elle trouverais encore une combine pour s’en sortir, elle était beaucoup trop futée. Elle avait fait tout ça sans me demandé si j’avais réellement une copine, entre nous ce point ne devait pas vraiment la gêner. Que je sois célibataire ou non, elle l’aurait fait et puis de toute façon je SUIS célibataire donc bon … Autant s’amuser et puis je n'avais pas vraiment d'autre solution à part jouer le jeu. D'une, car je ne voulais pas arrêter maintenant, il était hors de question que je perde et de deux, aucune idée me venait pour contre-attaquer, à part jouer à son petit jeu. Le professeur tentait de faire revenir le calme dans la classe, mais ce n’était pas chose facile. J’avais vraiment envie de la dégager, mais le jeu s’arrêterait sans doute s’il n’y avait plus de spectateurs pour admirer les acteurs. Je décidais donc de continuer de jouer mon rôle et tentais de contrôler mes « pulsions meurtrière » envers Joo Eun. Je lançais discrètement un autre regard noir à celle qui se faisait passer pour ma « copine » et passais mes bras autour de sa taille. Non, je ne me laisserais pas si facilement déconcerter. Je ne luis ferais même pas le plaisir d’avoir la même mine déconfite, que celle que j ‘avais pus avoir plus tôt ou alors quand elle m’avait embrassé de force.

- Alors dites nous tout ça fait combien de temps ? chuchota une voix.

C’était l’autre voisine de classe de Joo Eun. J’emmêlais mes doigts à ceux de Joo Eun avant de répondre fièrement.

- Cinq mois et toujours aussi amoureux, n’est-ce pas ? répondis-je en me tournant vers Joo Eun et déposant un léger baiser dans son cou.

Je lui adressais ce même regard taquin, qui la mettais au défit. Le jeu partait un peu loin, mais mes limites l’étaient encore plus. Après tout, je suis capable d’aller très loin, rien que pour le plaisir de me divertir. N’empêche que je devais vraiment prendre sur moi, pour ne pas que mes véritable sentiments se voient et montrer clairement à Joo Eun que son geste m'avait grandement mis mal à l'aise et surtout agacé. Je m’impressionnais moi-même, d’habitude j’étais un bien piètre acteur. Cependant tout le monde semblait dupe … Tant mieux. Joo Eun elle par-contre devait bien être la seule a avoir compris, que je ne la laisserais pas tranquille avec ça de si tôt et que pendant nos petits combats elle entendrait encore parler longtemps ... Je me vengerais. Je ne savais pas encore comment mais je trouverais bien ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Ven 1 Juin - 16:39

Son petit sursaut lorsque je l'avais "embrassé" ne put me réjouir d'avantage, encore une fois j'avais trouvé son point faible.. comme s'il était si nul avec les filles qu'il était surpris de chaque gestes tendres que je lui infligeait. Aaaah qu'elle tête de mule, il ne sait vraiment pas ce qu'il veux, enfin bon c'est moi qui est la main, oui j'ai encore le dessus et j'étais heureuse à cette idée. Mon seul divertissement actuel est ce foutu jeu débile et pourtant je ne m'en lasse pas, il y a toujours de l'action, il faut dire que j'y participe un petit peu en même temps. Il faut avouer que j'avais bien marqué un coup d'état, j'étais à vrai dire moi aussi assez surprise de cette assurance qui m’envahis -étrange j'ai pourtant pas pris de café-, devrais-je en profiter ?

Ce fut mon deuxième baiser.. et celui-ci était bien meilleur que le premier même si mon amant n'était pas consentant. Mon premier était lors de mes six ans avec un petit copain qui traînait aux même endroits que mon papa, on s'était entichés l'un et l'autre.. Oui, bon OK, on peut dire que c'est mon premier baiser et alors ? Personne n'en sait rien. De toute manière tout les garçons me fuient et je ne suis pas attirante, problème réglé. Je vais devenir bisexuelle ça arrangera tout le monde, quoique j'en ai pas franchement envie. Enfin bref, j'eus tout de même le droit à un magnifique regard terrifiant venant de Jung Hwa, chose très rare chez lui mais il faut croire que j'avais dut l'énerver bien correctement.

Ensuite je m'étais assise bien confortablement, prenant mon aise sur les genoux de mon « faux » petit-ami, J'avais mis tout mes efforts afin de lui faire ressentir mon poids et je sentis qu'il n'était pas très à l'aise par rapport à ça car il gigotait un peu me secouant un peu dans tout les sens au départ, je pense qu'il devait s'écrouler tellement je suis lourde, mwahahah que je suis sadique, puis il finit par se calmer. C'est à ce moment là qu'il me lança un regard remplis de haine avant de me serrer la taille, passant ses deux mains autour de mes hanches. Je fus surprise de son geste, moi qui aurait pensée qu'il s’énerverait au point de me mettre la branlée et qu'on soit recouvert de bleu voir pire (parce qu'avec moi on est jamais sûr de rien) mais non ! Pourquoi ça ? Je crois qu'il est devenu fou, il n'y a que ça de possible.. mis à part ses regards sombres ils n'a pas bronché une seule fois. Alors là j'étais franchement déçus, à quand la baston meurtrière dans la salle de cours ? Je m'impatiente moi à force.. M'enfin bref je suis sûre qu'il fait durer le plaisir, rien que pour m'énerver encore plus et, il ne me laissera jamais gagné cette manche, ça j'en suis sûre et certaine.

Cependant ma voisine, une petite brune frêle et curieuse s’adressa à nous. Nous nous retournons en même temps, Jung Hwa et moi jugeant la fille du regard. Elle se lança en nous demandant depuis combien de temps nous étions ensemble tout cela dans un chuchotement à peine audible pour le professeur. Alors mon fauteuil répondit sans que je ne puisse le faire moi même inventant une date au préalable. Apparemment ce fut cinq mois.. cinq mois d'embrouilles ouai tu veux dire !? Cinq mois, comme si les gens allaient le croire ! T'es vraiment bête mon pauvre Jung Hwa, si ça faisait aussi longtemps les élèves devraient le savoir tout de même. Mais la jeune fille ne réagis pas vraiment, souriant seulement une fois que mon amant lui répondis. Il me déposa ensuite en tendre baiser dans mon cou qui me fit ressentir une vague de frissons, la chair de poule envahissant mon corps. Il jouait bien ! J'en étais presque dégoûtée qu'il puisse être aussi sournois que moi, finalement je l'avais mal jugé, il était fort, très fort.. d'ailleurs son regard remplis d'espièglerie me le fit bien comprendre.

Je m'approchais de lui afin de lui murmurer mon secret que je ne voulais pas dévoiler à qui que ce soit d'autre. Cela devait rester entre nous alors je chuchotais doucement. Je pense que ça va le faire réagir, du moins je l’espère.

« Jung Hwa si tu continu avec tes petites manières, je vais finir par avoir la folle envie de te rouler une pelle. »

Je repris ma place initiale en me tournant vers lui afin de lui adresser un petit clin d'oeil aguicheur en lui caressant du bout de mes doigts froids sa joue lisse et rosée. Je regardais ensuite l'horloge installée en hauteur du mur en face du nous, juste sur le coté droit du tableau noir et poussiéreux de la classe. Il ne nous restait plus qu'une dizaines de minutes afin la fin de notre partie, dommage il fallait se presser. En plus je ne me rappelle pas avoir d'autres cours avec lui pendant la journée, enfin non, je ne me rappelle pas avoir d'autres cours tout court, je connais même pas mon emplois du temps.

Ce serait drôle si nous avions un autre cours ensemble, bien que celui m'avait un peu épuisé à force. Enfin ce n'est pas non plus comme si je me défoulais sur un punching-ball au point d'en suer comme une malade, mais c'était bien au moins égal à une course à pieds sur 3km de piste.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Dim 3 Juin - 14:51

Pourquoi cinq mois ? À vrai dire je ne le savais pas moi-même, j’avais dis ça sans trop faire attention. Histoire de répondre à la petite curieuse qui était assise à coté de Joo Eun. C’était peut-être une réponse un peu tirée par les cheveux, mais elle sembla s’en satisafaire et après nous avoir souris, elle nous ficha une paix royal, retournant discuter avec la blonde de l’autre côté d’elle. Je me remis à gigoter, légèrement mal à l’aise, elle m’était bien tout son poids sur moi et ça commençait à se faire sentir. On ne pouvait pas dire que j’étais le mec le plus musclé de l’orphelinat. J’avais une silhouette toute frêle et mes muscles n’étaient pour ainsi dire pas vraiment développés et entre nous je m’en fichais. Si Joo Eun pouvait descendre de mes genoux ça serait pas mal. Après mon léger baiser dans son cou, qui pour moi n’était qu’une provocation de plus, histoire de faire durer le jeu Joo Eun s’approcha de moi et murmura à mon oreille que si je n’arrêtais pas elle aurait la folle envie de me rouler une pelle. Elle avait prononcé ces mots d’un naturel presque déconcertant, avant de me caresser la joue et de regagner sa place. Je tournais vers elle un regard perplexe. Elle oserait pas quand même ? Quoique … Je ferais mieux de ne pas jouer avec le feu. Joo Eun avait bien été capable de m’embrasser devant toute la classe y comprit le professeur et ensuite annoncer au autre, que nous étions en couple. Je ferais mieux d’arrêter de prendre ses menaces à la légère. Les secondes s’égrainaient au fur et à mesure que la troteuse progressait à faire le tour de l’horloge, il restait moins de dix minutes. Sept pour être exact, dans sept minutes le jeu prendrait fin. D’un côté j’en était soulagé, d’un autre je pensais que je m’ennurais bien au prochain cours. Enfin non … J’étais censé avoir deux heures de sport après ce cours d’histoire –nous n’étions dispensés d’aucune matière malheureusement- mais le professeur, dont j’avais oublié le prénom, nous avais prévenu la semaine dernière qu’il ne serait pas là pour raison personelle ou je ne savais trop quoi encore. En fait je n’avais pas vraiment écouter, j’avais juste retenu qu’il ne serait pas là et ça me suffisait emplement. Ce qui signifiait qu’après j’avais deux heures pour faire ce que bon me semblait et surtout sans Joo Eun, j’ignorais ce qu’elle avait comme cours après et entre nous je m’en fichais royalement. Peut-être avait-elle aussi sport ? Dans le cas présent cela signifiait qu’elle aurait aussi deux heures de trou. J’en savais strictement aucune idée, je ne me souvenais pas l’avoir déjà vu avec moi dans cette matière, mais après tout on ne pouvait pas dire que j’étais toujours très attentif à ce qui se passait autour de moi. Pourvus qu’elle ait cours et qu’elle ne dicidait pas d’aller me traîner je ne savais où. J’avais eu ma dose avec elle … On pouvait dire que oui, son baiser m’avait complètement refoidis sur ce petit jeu. Je savais qu’elle avait atteint mes limites en m’embrassant, mais je ne voulais pas lui montrer. Je refusais que Joo Eun puissse avoir la satisfaction d’avoir gagné la partie … Je réalisais que pendant tout ce temps j’avais toujours mon regard tourné vers elle, je m’empressais de reporter mon attention sur mon cahier. Je ne voulais pas lui montrer sa victoire, cependant je n’avais aucune idée pour potentiellement relancer le jeu. Elle avait fait fort en m’embrassant et en me menancant de me rouler une pelle, comme elle disait si bien.

Il ne restait plus que cinq minute, je ferais mieux de me presser à trouver une idée … Cependant je ne trouvais désepérement rien. J’étais fichu et je n’avais plus qu’a m’avouer vaincu même si ça m’énervais vraiment. Je voyais déjà son sourire satisfait et rien que d’y penser je me maudissais interieurement d’être aussi faible. J’aurais très bien pus répondre à son attaque avec une phrase du style « Bah vas-y je t’attends, cap ou pas cap ? » mais c’étais comme me jeter dans la gueule du loup et signer mon arrêt de mort. Joo Eun ne l’aurait peut-être pas fait, mais peut-être que si et je n’avais aucune envie de lui rouler une pelle. Ce n’était pas méchant, juste qu’habituellement ce sont des choses qui se faisaient entre petits-amis, là ce n’était pas le cas et ça ne le serait jamais. Je n’ai jamais été attiré par elle, c’était juste une bonne amie et ont s’amusait bien durant nos combats, ni plus ni moins. Le professeur nous demanda de sortir nos agenda, sûrement pour nous donner des devoirs à faire pour la prochaine fois. Et oui être orphelin et vivre entre quatre murs vingt quatre heures sur vingt quatre ne vous dispensais pas d’être un élève comme les autres et de bosser … Comme les autres. Il nous demandait de remplir une carte des fleuves qu’il était en train de nous distribuer, à l’aide d’une des pages du manuel. Génial, on n’avait que ça a faire de nos soirées, c’était bien connu. La sonnerie retentit, je rangeais mes affaires et en passant devant la table de Joo Eun je lui addressais un autre regard noir.

- C’est bon t’as gagné, satisfaite ? susurais-je à contre cœur.

Cependant je n’attendis pas sa réponse et parti en direction de la sortie. Peut-être qu’elle essayerait de me rattraper rien que pour le plaisir de me charier car je venais de lui dire clairement que je m’avouais vaincu. Je n’avais pas finis d’en entendre parler …

Spoiler:
 


Dernière édition par Heo Jung Hwa le Ven 15 Juin - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Jeu 14 Juin - 11:31

Il ne m'adressa qu'un regard, un regard qui dura plusieurs minutes, comme s'il était éternel. Je pense malgré tout qu'il était en train de réfléchir à un nouveau plan pour riposter à ma proposition qui semblait quelques peu déconcertante pour lui. Remarque je l'aurais été surement tout autant que lui, très étonnée et ne sachant pas quoi répondre, quoique mon génie m'aurait évidemment soufflé une réponse afin de pouvoir relancer le jeu entre nous, le jeu débile entre deux adolescents et pré_adultes qui s'ennuie tellement en cours qu'il sont obligés de trouvé comment faire réagir le plus son ami, si ce n'est pas malheureux ? J'aurais jamais fais professeur comme métier, imaginez tout ce qu'il doit endurer pendant toutes ses heures de cours, horrible ! J'aurais déjà cassée la gueule à plusieurs des élèves, balancée mon bureau à travers la classe, torturée les mômes pour avoir la bonne réponse à ma question ou encore me barrée en claquant la porte tellement violemment qu'elle serait sortie de ses gonds. Non en fait ce ne serait pas un vrai calvaire pour moi mais plutôt pour mes élèves, là on peux dire qu'il n'y en aurait plus aucun qui aimerait étudier sauf peut-être pour s'éviter de se prendre la rouste de sa vie. Je serais une prof' diaboliquement sadique ahah.

Bref pour en revenir à notre Jung Hwa international, il m'avait regardé pendant deux minutes entières, j'avais vu bouger l'aiguille de l'horloge du mur en face de moins de deux crans avant qu'il ne daigne retourner son visage vers sa table. Et comme je disais je pense qu'il réfléchissait et qu'il regardait un point de mon visage comme s'il voyait à travers celui-ci, comme s'il était invisible pour lui avant qu'il ne sorte de ses pensées et qu'il ne se rende compte lui même de ce qu'il regardait, soit moi. Ce mec est vraiment pas drôle des fois, OK là ça m'amusait de voir qu'il était tellement surpris ou je ne sais quoi qu'il n'arrivait plus à répondre mais c'était pas marrant parce qu’il ne disait plus rien.. et le jeu allait se terminer dans exactement cinq minutes. J'attendais en gribouillant sur mon cahier une tête fâchée qui criait "Laissez moi en paix", trois minutes, je tapotais du pied en regardant le prof' dans le blanc des yeux avant qu'il ne se retourne et n'écrive les devoirs à faire pour la semaine prochaine, deux minutes, je commençais à ranger mes affaires, mes stylos dans ma trousse, ma trousse et mon cahier dans mon sac à dos d'une grande marque connue.

Finalement la sonnerie retenti, j'attendais à ma place que quelque chose ne se passe, mais rien.. rien ne vient.. Mis à part lorsque je me redressais et suivait du regard Jung Hwa à coté de moi qui finissait tout juste de mettre ses affaires dans son sac. Il m'adressait un regard plein de colère et d'un noir sombre avant de ne prononcé en sifflant "C'est bon t'as gagné, satisfaite ?", et bien en fait oui, je le suis plutôt, surtout si en gagnant mon adversaire assume entièrement sa défaite et en plus de ça qu'il a une dent contre moi ! J'aime qu'on me déteste, finalement c'est ce que les gens savent faire de mieux avec moi.. Suis-je trop méchante ? Hmm.. c'est dans ma nature de toute manière, je vais pas changer pour cette tête de cochon. Mais au moins il assume cette défaite mémorable et ça me fais plaisir parce que d'un côté il faut avoir du cran pour le faire. Moi je ne l'aurais jamais fais, je déteste tellement perdre que j'aurais remis le jeu à la semaine prochaine prétextant une subite envie d'aller aux toilettes avant la fin du cours.

Je me relevais moins aussi de ma chaise, parcourant la salle de classe avant de n'arriver au niveau de la porte d'entrée de la salle, je cherche alors des yeux Jung Hwa qui partais un peu plus loin dans le couloir à ma droite.

« Hé Jung Hwa attend ! »

Je le rattrapais en faisant une petit foulée et l'attrapais par le bras avant d'essayer de m'excuser pitoyablement, je ne voulais pas qu'il me hais.. Que ferais-je sans lui ? Nos combats n'auront plus lieux d'être ? Alors comment me défoulerais-je comme une sauvageonne ? Il y aura encore plus de blessés dans l'orphelinat.. Et puis les cours d'histoire ne seront plus aussi drôle ! Je vais m'ennuyer mortel s'il ne veux plus jouer avec moi, en plus de ça je ressentirais tout le temps cette sorte de tension émanant de lui pendant le court, et là encore plus fortement que d'habitude.

« Ne suis pas fâché ! Ecoute si ça peut te faire plaisir je t'avouerais pour la trousse, mais pas directement en te parlant, ça je ne peux pas le faire sinon tu risque de te prendre une claque dans ta gu.. dans ton visage. On remet ça la semaine prochaine ? »

J'essayais de l'amadouer un peu en faisant mes yeux de biche en détresse et de ravaler un peu ma fierté, c'est un de mes rares "amis" et je ne souhaite pas le perdre aussi facilement si vous voyez ce que je veux dire. Bref je retroussais chemin lui lâchant le bras et partis en direction opposé, vers mon autre salle de cours où j'y retrouverais Mlle Moon, institutrice d'anglais agrégée. Youpi !.. J'ai trop hâte de m’emmerder totalement, m'enfin quand faut y aller y faut y aller.. pas le choix. A moins que je ne sèche ? Peut-être bien que je vais faire ça.. si le cours est vraiment trop long je sortirais en plein milieux ouai.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   Ven 15 Juin - 15:52

Je n’avais pas attendu une quelconque réaction de la part de Joo Eun, je m’étais déjà aventuré dans le couloir, qui commençait petit à petit à être bondé de monde. Je n’étais pas mauvais joueur … Enfin si peut-être un peu, mais reconnaître ma défaite ne m’était pas si pénible. Cependant chacune de mes défaites me restait toujours en travers de la gorge et je partais bouder dans mon coin, comme un gamin. Puis perdre face à Joo Eun … Ça m’énervait plus qu’avec n’importe qui d’autre, j’accordais peut-être un peu trop d’importance à notre jeu stupide d’adolescents. Je voyais encore son sourire satisfait après que j’eu reconnu ma défaite. C’était sûr qu’elle devait en être fière la connaissant. Je marchais d’un pas lent dans les couloirs, sans trop savoir où aller de toute façon je n’avais pas cours alors, peu importait où j’allais … Une personne appela mon nom et je n’eu pas de mal à reconnaître la voix de Joo Eun. Sauf que je n’avais aucune envie de lui parler pour l’instant. Ouais, on pouvait dire que je faisais la tête, me connaissant ça ne durerait pas longtemps, mais pour l’instant je ne voulais pas la voir. Elle me rattrapa et saisis mon bras. Je n’étais pas du genre à briser une amitié pour si peu, mais j’avais souvent des réactions de gosse, donc je bouderais dans mon coin et je reviendrais vite vers. Ce n’était pas une défaite, qui me ferait la détester. Puis, nos jeux et nos combats me manqueraient trop. Cependant j’étais un peu en colère, envers moi-même surtout. Je venais encore une fois de prouver ma faiblesse et le fait qu’on me très vite me déstabiliser, je n’aimais vraiment pas ça.

- Je ne suis pas fâché … dis-je sur un ton qui contredisait totalement ma phrase.

La fin de sa phrase m’interpella plus que tout le reste. Je me prendrais une claque ? Et pouvais-je savoir pourquoi ? D’un côté j’avais envie de savoir mais de l’autre, si elle mettait sa menace à exécution … Qu’est-ce que je pouvais bien lui avoir fait pour qu’elle ait envie de me frapper ? Enfin je voulais dire en dehors de nos combats, car durant ces derniers je lui lance toutes sortes d’objets, mais d’une c’était le but et de deux on faisait toujours en sorte de pas se blesser ou du moins pas gravement. Ma curiosité maladive me criait d’essayer d’en savoir plus, mais je tenais à ma vie et en apprenant à connaître Joo Eun, j’avais vite compris qu’elle faisait souvent ce qu’elle disait ou qu’elle mettait quasiment toujours ses menaces à exécution. Vous en avez encore eu la preuve quelques minutes plus tôt, dans la salle d’histoire. Mon regard ne c’était pas vraiment adoucis, mais de toute façon je suis sûre qu’elle n’en avait que faire de la manière dont je la regardais, car elle savait pertinemment que je n’étais pas capable de lever la main sur quelqu’un. Soit par surplus de gentillesse ou tout simplement, car je n’en avais pas le cran. Je n’avais jamais été quelqu’un de très courageux quand il s’agissait de faire face aux autres, car pour enfreindre les règles, ce n’était pas le courage qui me manquait. Je n’étais pas un délinquant, mais disons que quand une règles imposées me gênait dans ce que je voulais faire, je la contournais sans trop me préoccuper des conséquences.

Joo Eun me regardait avec un regard tout doux. Vous connaissez le Chat Potté de Shrek ? Et bah c’était le même. Elle voulait quoi ? M’attendrir ? De toute façon je savais qu’elle faisait ça uniquement pour que je dise oui et pour rien d’autre donc …

- Ok … me contentais-je répondre.

Alors qu’elle partait dans la direction opposée je lançais :

- À la semaine prochaine alors.

Puis je tournais le dos au couloir vers lequel Joo Eun c’était dirigée. Je lui avais dis à la semaine, mais on risquait très certainement de se recroiser dans les couloirs ou d’avoir la subite envie de se défouler et donc se retrouver pour exercer nos pouvoir. D’ailleurs en parlant de ça, ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé le miens. Comme avant quand je fuyais ce que j’étais devenu et ce que cette injection m’avait apporté. J’avais même pensé une fois, que j’étais devenu un monstre, c’était complètement stupide. Ce n’était pas comme-ci je m’en servais pour faire du mal aux autres orphelins. Maintenant j’aimais bien l’utiliser, mais il arrivait –comme ces temps-ci- que je l’exerce rarement. Manque de temps, d’envie, de motivation, toutes les excuses étaient bonnes …

END =P
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stay focused in class {Ft. Heo Jung Hwa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
「 HEARTBEAT심장의 고동 」 :: HAPPY ENDING끝 :: Corbeille :: RPs-